Ajoutez ce site comme page de démarrage

CENTRES D’ABANDON

Fumer. Je m’arrête ou je continue !

écraseSaviez-vous que presque le tiers des journées complètes d’hospitalisation dans les grands hôpitaux sont dues au tabagisme ? Un fumeur à l’heure, c’est le coût en vies humaines que le Québec paie pour une mode, une habitude, une attitude… une façon de partir en fumée. On dit qu’on est dans un pays libre. Libre de commencer, mais aussi libre de s’arrêter. Difficile ? Si ça vous tente, voici de l’aide. 

Dans le cadre de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac qui se tient du 20 au 26  janvier 2013, le Centre de santé et de services sociaux de Beauce (CSSSB) rappelle que toute personne qui désire arrêter de fumer peut obtenir de l’aide en contactant les centres d’abandon du tabagisme (CAT) du CSSSB, en téléphonant au CLSC de Beauceville et au CLSC de Saint-Georges. Le service est gratuit et personnalisé.

Depuis 2009, plus de 650 fumeurs ont frappé à la porte des CAT et un total de près de 1600 interventions ont été réalisées. Depuis 2010, les services du CAT sont offerts à la clientèle hospitalisée à l’Hôpital de Saint-Georges. Une première intervention est faite auprès du client pendant son hospitalisation et un suivi personnalisé lui est offert à sa sortie.

Les centres d’abandon du tabagisme offrent un ensemble de services taillés sur mesure. « On accueille la personne là où elle est rendue et elle peut obtenir un soutien individuel ou choisir de participer à des ateliers de groupe », mentionne madame Sonya Mathieu, infirmière en prévention au CSSSB. Dans ces centres, on motive les participants en insistant sur les avantages de cesser de fumer. On découvre des stratégies pour faire face au sevrage de la nicotine ainsi que des outils efficaces et pratiques pour aider à cesser de fumer. L’accompagnement est d’une durée variable, selon les besoins de chaque personne.

Pour obtenir plus d’information sur les centres d’abandon du tabagisme de la région, contactez le CLSC de Beauceville au 418-774-5722 ou le CLSC de Saint-Georges au 418-228-2244, ou visitez notre site au www.csssbeauce.qc.ca.

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site interactif www.jarrete.qc.ca ou composer le 1 866 JARRETE (527-7383) afin de découvrir d’autres moyens de se libérer du tabac.

Au Québec, le tabac tue un fumeur toutes les 60 minutes.

Du 20 au 26 janvier 2013, la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac mettra en lumière la souffrance causée par l’usage du tabac chez les fumeurs et auprès de leurs proches. Le tabagisme rend malades des milliers de personnes chaque année, qui souffrent et que leurs familles tentent de soutenir, souvent impuissantes face à leurs maux.

En plus d’être le responsable d’environ le tiers des journées complètes d’hospitalisation dans les grands hôpitaux, le tabagisme demeure la première cause de mortalité évitable au Québec. Le CSSSB encourage toute la population à prendre part à cette campagne en visitant le site mondesansfumee.ca .

Interdiction de fumer

Le CSSSB profite de cette semaine pour rappeler qu’il est interdit de fumer dans un rayon de neuf mètres de toute entrée de ses installations. C’est là une exigence légale. Des affiches sont apposées aux entrées pour rappeler cette consigne. Des cendriers sont placés là où fumer est toujours permis. Des gazebos* ont également été aménagés pour abriter les fumeurs.

*Le correcteur orthographique Antidote affirme que« le mot gazebo doit être remplacé par pavillon, belvédère, gloriette ou tonnelle, car il constitue un anglicisme ». Ajoutons tout de suite qu’une gloriette est un « petit pavillon, cabinet de verdure dans un jardin ». Malgré tout, on garde gazebo, parce qu’un gazebo, c’est beau. Gaziébo!

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo