Ajoutez ce site comme page de démarrage

Clics et salles d’urgence

Par: Joffre Grondin

État des salles d'urgence

État des salles d’urgence

Voici un court message d’intérêt public reçu sur le fil de presse, et qui va comme ceci. L’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches contourne, depuis mercredi après-midi, la problématique technologique qui l’empêchait de maintenir en ligne la situation dans les urgences de la région. 

Vous trouverez maintenant sur la page d’accueil du site Web un onglet qui conduira les journalistes et les citoyens sur la page où est versé, deux fois par jour, le tableau résumant la situation dans les urgences. 

En espérant le tout utile, n’hésitez pas à nous contacter au besoin. 

En clair, vous allez sur le premier site qui est celui de L’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches ici :  http://www.agencesss12.gouv.qc.ca/accueil/

En cliquant sur SITUATION DANS LES URGENCES     vous arrivez ici :  http://www.agencesss12.gouv.qc.ca/situation-dans-les-urgences/

Vous cliquez sur Tableau de relevé de la situation dans les salles d’urgence, écrit en bleu, en bas et vous arrivez finalement sur le tableau qui ressemble à ceci : Tableau du dimanche 13 janvier à 13 hCapture 2013 0113-1

L’hôpital de Saint-Georges est sur la troisième ligne.Capture 2013 0113-2

Urgence 101

On suppose que vous regardez le tableau pour décider si vous vous rendez à l’hôpital ou non. Si c’est une urgence, vous y allez avec ou sans tableau. C’est ça une urgence. Si c’est moins urgent, on consulte le tableau. Il dit quoi le tableau ?

Il révèle que pour l’Hôpital de Saint-Georges par exemple, 23 civières étaient occupées, ce qui est clair, il y avait quelqu’un dessus. Par contre, 21 civières étaient fonctionnelles, ce qui veut peut-être dire qu’elles fonctionnaient bien, ou que c’est le total de civières qui fonctionnent. À ce moment-là il faudrait conclure que 2 civières sont occupées, mais ne sont pas fonctionnelles. À moins que ces 21 civières ne soient pas occupées et que le total de civières disponibles soit 44. La colonne Civières fonctionnelles signifierait pour l’initié au système Civières inoccupées.

La colonne suivante est + – et il y en a 2. À Montmagny, c’est -5. On pourrait déduire que 2 signifie qu’il y a 2 personnes de trop pour la capacité de l’urgence et que le -5 indique qu’il en manque 5 avant d’atteindre le maximum. À moins que ce ne soit le contraire et que 2 indique qu’il y a encore de la place pour 2 et que -5 veulent dire qu’il y en a 5 de trop qui ont dû être empilés dans un coin ou rangés dans un garde-robe, un garde-patient.

Vient ensuite +24 h qui nous est présenté avec une note explicative tellement claire qu’on a les larmes aux yeux. +24 h veut dire que 6 personnes sont là, peut-être civiérisées, depuis plus de 24h mais pour moins de 48 h. Aucun n’est resté à l’urgence plus de 48 h.

Dix patients attendent une hospitalisation, on ne sait depuis quand. Les six qui attendent depuis plus de 24 heures sont-ils ces patients et 4 autres qui attendent l’hospitalisation, mais pour moins de 24 heures ? On ne sait pas avec certitude.

Il y a eu 34 patients reçus sur civière et 50 en marchant. Il est pratique de savoir que l’adjectif ambulatoire, signifie relatif à la locomotion, à la marche. Il y a eu 8 ambulances depuis minuit. Donc les 34 reçus sur civière ne sont pas tous arrivés par ambulance, car il y en aurait eu 4 ou 5 par ambulance. Donc, la majorité des 34 sont arrivés, non en civière, difficile à entrer dans une auto, mais ont été placés sur une civière à leur arrivée, ce qui fait qu’ils ont été reçus sur civière.

Est-ce que ça vous a aidé ?

C’est sûr qu’il est follement informatif de savoir que les civières sont fonctionnelles, mais la double question est : y’a-t-il de la place, et de quelle longueur est l’attente ? Après examen du tableau, est-ce que vous savez combien de personnes sont dans la salle d’urgence ?

Vous allez devoir décider vous-mêmes de la pertinence du fameux tableau. Après 2 jours dans une salle d’urgence, l’expression Bonne année, bonne santé et le paradis à la fin de vos jours doit prendre un sens plus vif.

Soignez-vous bien. N’oubliez pas de tousser dans le creux du coude et de prendre beaucoup de liquide et de repos. Et pourquoi pas pour finir ! Bonne année, bonne santé et le paradis à la fin de vos jours.

 

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo