Ajoutez ce site comme page de démarrage

GROS PROBLÈME

J’arrête de fumer… cette semaine

"Fumer ou ne pas fumer, voilà la question" ? Avec toutes nos excuses à Shakespeare. Crédit photo : Alain Caron

Vous voulez arrêter de fumer ? Vous ne voulez pas arrêter parce que c’est… comme vous voulez. Vous avez déjà essayé et vos bonnes intentions se sont vite envolées en fumée. Les anciens fumeurs vous comprennent. Les fumeurs aussi évidemment. Toutefois, si vous pensez que le moment est venu pour vous d’abandonner cette habitude, les Centres d’abandon du tabagisme peuvent vous aider ! Vous pourrez écraser… en restant debout et dire en riant ou rire en disant : «  Mégots problèmes sont terminés ». 

Soyons sérieux…

En effet, du 15 au 22 janvier 2012, dans le cadre de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac, le Centre de santé et de services sociaux de Beauce (CSSSB) en profite pour rappeler que toute personne qui désire arrêter de fumer peut obtenir de l’aide dans la région en contactant les centres d’abandon du tabagisme du CSSSB.

… mais pas trop

Vous pouvez vous fier au CSSSSSSSSSSSSSB. (À prononcer en inspirant) Ils ne prennent pas ça à la légère, leur personnel est soigneusement filtré et vous ne serez pas roulé. Arrêter de fumer ne veut pas dire arrêter de rire.

Rendez-vous à leurs bureaux en tirant sur une dernière cigarette. Ils sont situés au CLSC de Beauceville et au CLSC de Saint-Georges. Le service est gratuit et personnalisé.

Les centres vont faire un tabac

Madame Sonya Mathieu, infirmière au CSSSB, mentionne qu’aux Centres d’abandon « On accueille la personne là où elle est rendue et elle peut obtenir un soutien individuel ou choisir de participer à des ateliers de groupe ». Il est clair que les centres d’abandon du tabagisme offrent un ensemble de services taillés sur mesure.

On y motive également les participants en insistant sur les avantages de cesser de fumer. On découvre des stratégies pour faire face au sevrage de la nicotine ainsi que des outils efficaces et pratiques pour aider à cesser de fumer. L’accompagnement est d’une durée variable, selon les besoins de chaque personne.

Pour obtenir plus d’information sur les centres d’abandon du tabagisme de la région, contactez le CLSC de Beauceville au 418 774-5722 ou le CLSC de Saint-Georges au 418 228-2244 ou visitez leur site internet au www.csssbeauce.qc.ca. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site interactif www.jarrete.qc.ca ou composer le 1 866 JARRETE (527-7383) afin de découvrir d’autres moyens de se libérer du tabac.

Pourquoi une semaine de la puff ?

Quand on sait qu’un fumeur sur deux mourra des suites de sa consommation de tabac, ça porte à réfléchir et aussi, quand la personne est prête, à agir. Agissons !

Le tabagisme est en effet le plus important facteur de risque des maladies chroniques les plus meurtrières que sont les cancers et les maladies cardiovasculaires. La Semaine québécoise pour un avenir sans tabac, piloté par le Conseil québécois sur le tabac et la santé, met en évidence l’ampleur du problème du tabagisme, et surtout, encourage chacun à agir pour prévenir ou réduire le tabagisme, et poser des gestes concrets pour vivre dans un monde sans fumée.

Le CSSSB encourage toute la population, surtout les fumeurs évidemment, à prendre part à cette campagne en visitant le site http://www.mondesansfumee.ca 

Un petit mot sur le CSSSB, parce qu’il n’y a pas que le tabac dans la vie.

Le Centre de santé et de services sociaux de Beauce est un établissement public qui offre des services de santé et des services sociaux à la population des MRC Beauce-Sartigan et de Robert-Cliche. Il offre aussi certains services de santé spécialisés et surspécialisés à la population des Etchemins. La qualité de ses soins et services est reconnue par Agrément Canada.

Le CSSS de Beauce regroupe l’Hôpital de Saint-Georges, les CLSC de Saint-Georges, La Guadeloupe, Saint-Gédéon-de-Beauce, Beauceville et Saint-Joseph-de-Beauce ainsi que les centres d’hébergement de Saint-Georges, secteurs Est et Ouest, et de Beauceville.

De plus, le CSSSB est responsable de la Centrale régionale Info-Santé/Info-Social ainsi que d’une buanderie à vocation sous-régionale. Près de 2000 personnes, employés, médecins et bénévoles, assurent les services dans ces installations et dans la communauté.

Vous devez déjà vous sentir mieux.

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo