Ajoutez ce site comme page de démarrage

Paul Duval se démarque à l’international

Par: Joffre Grondin

Paul Duval à l’œuvre durant le symposium en France. Crédit photo : Guy Kunz-Jacques

Paul Duval à l’œuvre durant le symposium en France. Crédit photo : Guy Kunz-Jacques

Paul Duval, un sculpteur de Saint-Georges a été invité à participer à deux symposiums internationaux d’envergure au cours des quatre derniers mois, un en France, et l’autre au Burkina Faso.

Nous y reviendrons plus loin, mais soulignons tout de suite que c’est grâce à Beauce Art que cela a pu se produire.

Les Lapidiales 

C’est à Port d’Envaux dans la Charente-Maritime en France que pendant un mois et demi, huit sculpteurs d’Amérique et d’Europe ont chacun réalisé une sculpture monumentale sur le thème « Les peuples amérindiens d’Amérique du Nord ».

La particularité de ce symposium intitulé Les Lapidiales reposait sur le défi lancé aux artistes de réaliser l’œuvre entièrement à la main dans un bloc de pierre calcaire de plus de 3 mètres de haut.

L’œuvre en pierre calcaire, pause polaire, réalisée en France. Crédit photo : Guy Kunz-Jacques

L’œuvre en pierre calcaire, pause polaire, réalisée en France. Crédit photo : Guy Kunz-Jacques

La sculpture de M. Duval, qui fera désormais partie du paysage charantais, est intitulée « pause polaire » et représente un enfant inuit confortablement installé sur un ours. L’artiste voulait faire ressortir l’importance du lien entre l’homme et l’animal sauvage dans un monde où cette cohabitation est de plus en plus difficile.

Au Burkina Faso

Le deuxième symposium en octobre 2016 à Laongo, au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest, a réuni 17 sculpteurs provenant d’Europe, d’Afrique et d’Amérique, dont M. Paul Duval. Cette fois-ci, l’œuvre qui a résulté de la créativité particulière de l’artiste beauceron représente une dame avec une queue de poisson que les Africains ont aussitôt baptisée « Mami Wata » (désignant la sirène de cette région).

C’est la forme de la pierre à sculpter qui a été l’inspiration de cette sculpture qu’on peut aussi voir comme une figure de proue.

L’œuvre en pierre de granit, Mami Wata réalisée au Burkina Faso

L’œuvre en pierre de granit, Mami Wata réalisée au Burkina Faso

Paul Duval confie que le défi de ce séjour aura été de travailler le granit sous des températures avoisinant les 38 degrés Celsius.

Grâce à Beauce Art

Il importe de préciser que ces invitations internationales sont le fruit de rencontres faites lors du premier symposium de Beauce Art, dont la mission est entre autres de produire un évènement rassembleur pour le milieu de la sculpture. C’est l’importance que Beauce Art accorde aux échanges entre les artistes du monde de la francophonie qui a provoqué le développement du milieu de la sculpture en permettant de faire rayonner nos artistes et notre région à l’international.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo