Ajoutez ce site comme page de démarrage

Modeste surplus à la CSBE

Par: Joffre Grondin

 PatrickBeaudoin, directeur du Service des finances, Charles-Henri Lecours, président de la Commission et Normand Lessard, directeur général.

PatrickBeaudoin, directeur du Service des finances, Charles-Henri Lecours, président de la Commission et Normand Lessard, directeur général.

Les états financiers 2015-2016 de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) ont été présentés à la presse ce mardi 25 octobre 2016. Les membres du conseil des commissaires les ont adoptés lors de la séance tenue en soirée. Au 30 juin 2015, les revenus de l’année ont été de 201 934 872 $ et les dépenses de 200 666 427 $. On en arrive donc à un surplus de 1 268 445 $ pour l’exercice 2015-2016, soit un peu plus de 0,6 % du budget annuel.

Vous ne vous contenez plus de joie. Les larmes vous montent aux yeux. Vous vous voyez encaisser le chèque de votre baisse de taxes scolaires pour partir à Old Orchard. C’est vrai que 1 268 445 dollars, c’est un gros montant, mais, ou plutôt, MAIS, il ne faut pas oublier de considérer les proportions, sinon l’arrosoir de la déception va vous gicler dessus comme une mouffette au coin du garage, tard le soir.

Alors on s’essuie et on recommence.

Grâce à une excellente gestion, la CSBE a… CSBE ça fait un peu désincarné ; en fait, ce sont les gestionnaires et administrateurs de la Commission qui ont réussi à dégager un surplus qui correspond à environ 1/200 du budget. En gros, 1 million sur 200 millions. Pour ramener ça à des montants plus raisonnables, si votre ménage avait engrangé 100 000 $ cette année, vous auriez mis de côté 500 $. Pour 75 000 $, ce serait 375 $. C’est à peu près le montant des taxes scolaires. Il vous en reste assez pour une pizza.

(Insérez rires ou pleurs ici).

5 ans de coupures, c’est long

C’est la première année depuis longtemps qu’il n’y a pas eu de coupures. Abandonnons le précédent ton un peu léger pour souligner que les dernières années ont été très éprouvantes pour les usagers, les travailleurs et ceux qui doivent administrer les fonds publics du système scolaire au meilleur de leurs capacités dans des conditions difficiles.

La situation n’a aucun rapport avec une compagnie qui veut faire le maximum de profits quasiment à tout prix. Ce sont des gens qui essaient de faire le maximum non pour des profits, mais pour une distribution équitable des ressources à leur disposition. Et on parle de 200 millions de dollars, pas des pinottes.

Tout n’est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes évidemment, mais dans ce contexte difficile, si les résultats actuels sont bons, c’est « grâce à la compétence des employés », a mentionné le directeur général, Normand Lessard.

Entretien immobilier

On a pu voir à la télévision récemment l’état déplorable, sinon abominable de certaines écoles. Questionné sur le sujet, le directeur général assure que le parc immobilier est à jour. « Pas de toits qui coulent, comme dans certains reportages », ajoute-t-il.

De plus, selon le dg, aucune école n’est en danger d’être fermée.

Et le surplus va…

Revenons au surplus. Il a été ajouté au surplus accumulé de la commission scolaire, qui est maintenant de 18 613 814 $.

Ce surplus est constitué de la valeur des terrains (plus de 10,1 M$) et des provisions pour avantages sociaux futurs (6,14 M$). Le surplus accumulé disponible est en fait de 2 371 077 $, soit 1,18 % du budget annuel.

Comme si on doublait le 375 $ de tantôt. On ne roule pas encore sur l’or.

Pourquoi le surplus

Le surplus d’opérations est essentiellement dû à des circonstances exceptionnelles. En gros, peu de chances que ça se reproduise.

Un surplus de 1,3 M$ est attribuable à l’éducation des adultes qui a diminué de 14 % en 2015-2016, et le secteur du transport a aussi bouclé l’année avec un surplus de 340 000 $, attribuable aux quatre jours de grève vécus en 2015-2016, où la CSBE n’a pas eu à payer les transporteurs scolaires. Comme la CSBE ne savait pas si elle devrait rembourser au Ministère les subventions perçues pour ces journées, elle n’a pas pu les utiliser en cours d’année.

Circonstances exceptionnelles.

Effectifs scolaires

Il y a 217 élèves de plus au total, provenant du primaire principalement, le secondaire et la formation professionnelle étant en baisse.

Que faut-il attendre des investissements ?

Investissements dans les immeubles en 2015-2016 : 8 520 125 $

Quelques exemples parmi les 118 projets :

• Réfection des fenêtres, de l’enveloppe extérieure, des salles de toilettes, des revêtements de plancher aux écoles d’Youville et Lambert : 750 000 $

• Réfection des services alimentaires au CIMIC : 600 000 $

• Construction d’un gymnase à la polyvalente Saint-François : 1 000 000 $

• Réfection des fenêtres, des portes, de la toiture et drainage du terrain à l’école Rayons-de-Soleil : 700 000 $

Investissements 2016 – 2017 : 12 509 541 $ 

Quelques projets parmi les plus importants :

• Réfection majeure de la toiture de la polyvalente Benoît-Vachon : 820 000 $

• Travaux majeurs de mécanique — polyvalente Saint-François : 680 000 $

• Travaux majeurs de mécanique — polyvalente de Saint-Georges : 650 000 $

• Réfection des fenêtres, des portes, de la toiture et des travaux de mécanique — école Harmonie : 750 000 $

Un cadre administratif

On traite ici d’un cadre purement administratif. La partie pédagogique n’est évidemment pas abordée. Au-delà des contingences administratives coexiste tout un monde complexe et imbriqué, mais c’est une autre histoire.

Pour le moment, on peut dire que la Commission scolaire Beauce-Etchemin est bien gérée.

Les taxes vont y monter ?

Actuellement, sur le territoire de la Commission, le taux varie de 0,31 $ à 0,35 $ du 100 $ d’évaluation. Le maximum permis est de 0,35 $.

Évidemment, le rôle d’évaluation, c’est-à-dire si votre maison est évaluée à la hausse, va influencer. Si l’évaluation de votre maison passe de 95, 000 $ à 100 000 $, vos taxes vont monter, parce que vous valez plus cher, selon ???????.

Anyway, vous payez plus.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo