Ajoutez ce site comme page de démarrage

CLUB RADIOAMATEUR DE BEAUCE

VA2CKB essuie une tempête magnétique

Navigants dans la tempête magnétique, le président du Club Radioamateur de Beauce, Gilles Larivière, et Pierre-Paul Gosselin sont concentrés sur un contact possible.

Navigants dans la tempête magnétique, le président du Club Radioamateur de Beauce, Gilles Larivière, et Pierre-Paul Gosselin sont concentrés sur un contact possible.

Fidèle à sa tradition, le Club Radioamateur de Beauce, nom de code VA2CKB, a participé au Field Day de l’ARRL (American Radio Relay League) de 2015. Il s’agit du plus gros concours radioamateur en Amérique du Nord ; les participants tentent d’effectuer le plus d’échanges possible durant une période cible de 24 heures.

Cinq membres du Club (VE2CVX, VA2PGN, VA2MAR, VE2EZD et VA2SGL) ont planté leurs mats et antennes dans le parc Donat Tanguay du secteur Saint-Jean-de-la-Lande à Saint-Georges et ont fait feu sur les bandes radio de 40, 20 et 15 mètres dans le but de contacter le plus de stations participantes possible dans la période de 24 heures du concours.

Ils étaient dirigés par Rosaire Jacques (VE2GHZ) radioamateur chevronné qui, chose peu commune, a déjà communiqué avec tous les pays du monde.

Rosaire Jacques (VE2GHZ) radioamateur chevronné, a communiqué avec tous les pays du monde. Incroyable !

Rosaire Jacques (VE2GHZ) radioamateur chevronné, a communiqué avec tous les pays du monde. Incroyable !

En cas de situation d’urgence

Les membres du club ont essayé du nouveau matériel et en ont même fabriqué le matin même. Rappelons que chaque installation se doit de suivre les règles de l’art afin de protéger équipements et opérateurs, sans interférer dans le confort des résidents.

« Pour les membres de VA2CKB, cet exercice nous permet de vérifier nos équipements et de tester nos aptitudes à opérer en situation d’urgence. C’est la raison pour laquelle nous opérions sur génératrice et que tout a été monté quelques heures seulement avant le début du concours », lance Gilles Larivière, président du Club Radioamateur de Beauce.

Tempête magnétique

Il faut savoir que les fluctuations du soleil influencent les communications radio. Malgré une tempête magnétique assez importante, les passionnés ont tout de même réussi à effectuer plus de 260 contacts. C’est loin des 555 de 2012, mais assez près du 295 de 2010 et du 300 de 2013.

« Dans de telles conditions, nous avons bien fait », résume le président qui ajoute du même souffle qu’ils en ont même profité pour mettre à l’œuvre Félix Veilleux, jeune homme qui a complété ses deux premiers échanges en radioamateur, « et il a travaillé fort pour y arriver ».

Le maire de Saint-Georges, a fait une petite saucette en famille pour supporter le club. On le voit ici en conversation avec Louis Carrier.

Le maire de Saint-Georges, a fait une petite saucette en famille pour supporter le club. On le voit ici en conversation avec Louis Carrier.

Points bonis

La visite du public et de différents officiels rapportant des points bonis, les organisateurs sont reconnaissants au maire de Saint-Georges monsieur Claude Morin, à l’agent Jean-Pierre Cloutier de la sûreté du Québec, au responsable du service des incendies monsieur Serge Veilleux et aux personnes qui sont passées les encourager et du même coup nous permettre d’accéder à différents points bonis (320 points).

Rappelons que par le passé les radioamateurs beaucerons se sont classés 1ers au Québec et sixièmes au Canada lors du même concours.

L’expérience fut encore une réussite, car les membres du Club Radioamateur de Beauce ont su démontrer leur expertise dans le domaine.

« Nous attendons impatiemment l’édition de 2016 ! », signale Gilles Larivière.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo