Ajoutez ce site comme page de démarrage

Une 200e visite pour Roger Carette

Par: Joffre Grondin

On pourrait presque dire que Marcel Fouquet est le photographe officiel, ou officieux de l’autoroute 73. Qui en a pris plus de photos que lui ? On a ici une photo de Marcel Fouquet photographiant Roger Carette pour sa 200e visite, avec comme fond la construction de la deuxième chaussée enjambant la rivière Chassé.

On pourrait presque dire que Marcel Fouquet est le photographe officiel, ou officieux de l’autoroute 73. Qui en a pris plus de photos que lui ? On a ici une photo de Marcel Fouquet photographiant Roger Carette pour sa 200e visite, avec comme fond la construction de la deuxième chaussée enjambant la rivière Chassé.

D’après une source que nous garderons anonyme, l’autoroute 73 aura été faite en trois temps, par trois personnes clés, des phares dans la nuit ; le genre de personnes, qui, de tout temps, chacun à leur niveau, ont permis à l’humanité d’avancer, quels que soient les obstacles.

La source affirme que ces personnes sont « Jos Vachon et sa gang, Antonio Poulin et sa gang, et Roger Carette et sa gang ». On peut préférer le mot équipe à « gang », mais l’essence y est. Sans relâche, ils instauraient, structuraient, poussaient et suivaient leurs dossiers.

Fidèle à cet esprit, l’ex-maire de Saint-Georges, Roger Carette, a suivi l’évolution des travaux de l’autoroute. Une première visite de chantier a été soigneusement notée en 2007. Le 22 mai 2015, Roger Carette faisait sa 200e visite des chantiers de l’autoroute.

Voyage à trois…

En compagnie, pour l’occasion, du journaliste de Beauce Magazine et de Marcel Fouquet, photographe et ami, les trois mousquetaires sont partis de Saint-Georges vers midi, direction Sainte-Marie.

Il s’agissait d’observer l’avancement des travaux au Pont de la rivière Chassé, un gros chantier, et de faire quelques arrêts en revenant.

Pour replacer la rivière Chassé, c’est facile. En revenant de Québec, quand on s’approche de Sainte-Marie, la route descend vers un viaduc et on aperçoit malgré soi une sorte de trou dans le paysage vers la droite. Vos yeux tombent sur un gros bâtiment en brique rouge, probablement la brique de Scott. Cet édifice appartenait ou appartient encore à la famille Chassé.

… en trois temps

Au revoir Chassé, direction rang St-Charles, que nous avons emprunté pour voir le pont d’étagement de la 181e rue de Beauceville et celui du rang Fraser où on peut apercevoir le cas étrange de la maison déchaussée, un peu comme une dent. Ça sera intéressant de voir dans quel état se retrouvera cette maison à la fin des travaux. Le 201e peut-être !

Crédit photo pour le montage : Marcel Fouquet

Notre dernier arrêt fut sous le viaduc de la rivière Gilbert de la 34e rue de Notre-Dame-des-Pins où les travaux s’exécutent maintenant surtout sur le tablier ; nous n’avons donc rien vu de nouveau, mais il y avait des travailleurs à l’œuvre, qui semblaient tout petits sur l’énorme construction.

Partout, ça avance et quand les feuilles changeront de couleur, il semble qu’à ce rythme, les échéances d’octobre seront respectées.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo