Ajoutez ce site comme page de démarrage

Le Rassemblement des familles Grondin en Beauce : un succès

Par: Joffre Grondin

Le 20e rassemblement des Grondin d’Amérique se tenait en fin de semaine.   Voici le nouveau C.A. de l’Association. Absent sur la photo : Julien Grondin

Le 20e rassemblement des Grondin d’Amérique se tenait en fin de semaine. Voici le nouveau C.A. de l’Association. Absent sur la photo : Julien Grondin

Le grand rassemblement des Grondin pour fêter le 20e anniversaire de fondation de l’Association des Grondin d’Amérique s’est tenu ce samedi et dimanche 17 et 18 août 2013 en Beauce, près de l’endroit où a vécu le premier ancêtre des Grondin, René et son épouse Angélique Albert. Les fêtes ont permis à plusieurs centaines de descendants des Grondin de faire de belles rencontres.

C’est à partir de Saint-Joseph que les premiers Grondin, une famille souche, se sont établis, avant d’essaimer un peu partout au Québec, au Nouveau-Brunswick, aux États-Unis, et ailleurs. Les invités provenaient de la Beauce, mais d’un peu partout. Pour un peu présenter notre Beauce, des visites ont été organisées samedi après midi pour visiter la terre de l’ancêtre René Grondin, acquise en avril 1744, et qui est encore dans la famille.

Une partie de l’assistance à la sortie de la messe. L’ambiance était loin d’être triste.

Une partie de l’assistance à la sortie de la messe. L’ambiance était loin d’être triste.

Visite également du Village Baillargeon, avec en prime le symposium de peinture qui s’y tenait cette fin de semaine.

Une messe… évidemment

Dans le plus récent bulletin, Le Grondinard, Janine Grondin révèle que « comme les Grondin sont des gens d’Église, on en compte 6 [marguillers] qui ont occupé ce poste dans les deux cents dernières années ». Il y a aussi eu des frères, soeurs, prêtres et même un évêque. C’est donc monseigneur Denis Grondin qui a célébré la messe dans la superbe église de Saint-Georges dont les visiteurs de l’extérieur ont apprécié et mentionné la beauté architecturale.

Monseigneur Denis Grondin, entouré de Grondin. Très sympathique.

Monseigneur Denis Grondin, entouré de Grondin. Très sympathique.

Suivi par un cocktail et un souper arrosé, une conférence très informative avec anecdotes surprenantes de Daniel Carrier sur la Beauce a cédé la place à La Belle Gang, un orchestre très festif. Des amateurs ont pu se produire au cours de la soirée à la joie de l’audience.

Le lendemain, tous se transportent sur l’île Ronde à Beauceville où une immense tente est dressée face à la passerelle pour l’assemblée générale, le brunch et des activités familiales.

Fidèle à la devise pour le mot « constant », tous les membres du conseil d’administration sont reconduits sauf un, Raphaël, qui est remplacé pour raison de santé. Il tenait le poste depuis le début, soit 20 ans.

Le prochain rassemblement sera vraisemblablement à Dégelis, Témiscouata l’an prochain.

Que d’événements en 20 ans !

Le départ modeste de la fondation de l’Association en 1993 par une vingtaine de membres s’est tenu à Sainte-Marie. On peut se demander pourquoi ce lieu, car les premiers Grondin sont arrivés à Saint-Joseph dès sa fondation ? La réponse est un peu amusante. Le cardiologue Pierre Grondin, membre fondateur était sur appel ce soir-là et ne pouvait s’éloigner trop de Québec. Sainte-Marie, avec autoroute, était donc indiquée.

La présidente Janine, membre de la première heure et Candide, membre du comité organisateur

La présidente Janine, membre de la première heure et Candide, membre du comité organisateur

Un grand rassemblement a eu lieu chaque année, un peu partout au Québec, et même en 2005, à Edmundston au Nouveau-Brunswick. Quelques faits marquants ont eu lieu au cours des années. En 1995, la présentation officielle des armoiries des Grondin d’Amérique inc. s’est faite à Thetford-Mines.

Les mots choisis, en 1995, comme devise, Avenant et constant, se voulaient « très descriptif de l’esprit de la famille » comme le souligne l’actuelle présidente et membre fondatrice, Janine Grondin. Cela s’est avéré remarquablement précis. Les membres sont très fidèles. Seul le grand âge ralentit leur activité. On peut aussi remarquer que le sens de l’humour est aussi très présent. Les Grondin ont l’humour facile.

Premier voyage Retour aux sources à Brouage en 1997 et dévoilement du monument à l’ancêtre René Grondin à Saint-Joseph pour le 5e anniversaire. Grosse année en 2000, un deuxième voyage en France pour rencontrer 150 Grondin en Vendée, et la publication du monumental Dictionnaire généalogique des Grondin.

Les gagnants des prix : Bernard et Bernard entourent Charlotte, Angèle...  tous Grondin.

Les gagnants des prix : Bernard et Bernard entourent Charlotte, Angèle… tous Grondin.

L’auteure du dictionnaire

En 2006, l’auteure Simone Grondin publie une deuxième édition, enrichie de 3,000 nouvelles entrées. L’auteure, qui s’est initiée à l’informatique à 75 ans, avoue avec le sourire, à 91 ans, continuer de corriger et de colliger pour une mise à jour. C’est ça être Avenant et constant.

 Vous pouvez devenir membre pour 20 $ par an. Si vous possédez déjà le dictionnaire et avez des corrections, faites-les parvenir à l’auteure :

Simone Grondin,

3681, chemin de l’Aéroport

Thetford Mines, QC

G6G 5R7

418 335-2381

Pour l’acheter (60 $ + 12 $ frais de poste, c’est gros et pesant) ou devenir membre :

Paul-André Grondin, 4180, Brais

Saint-Hubert, QC

J3Y 6E7

 

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo