Ajoutez ce site comme page de démarrage

AUTOROUTE 73

Contrats signés = dossier réglé. Pas avant

Robert Dutil scrute la Phase 1 sur le plan de l’autoroute. On peut supposer qu’il se dit qu’il n’en reste que 8 pour que ce soit enfin terminé.

Robert Dutil scrute la Phase 1 sur le plan de l’autoroute. On peut supposer qu’il se dit qu’il n’en reste que 8 pour que ce soit enfin terminé.

Le dossier du prolongement de l’autoroute 73 progresse, constate le député de Beauce-Sud, M. Robert Dutil, qui continue toutefois de penser que seule la signature des contrats permettra d’avoir l’assurance que ce projet se réalisera.

« Maintenant que nous connaissons le détail des investissements routiers pour la période 2013 — 2015, j’estime que les étapes se franchissent et c’est de bon augure pour le prolongement de l’autoroute 73. Cependant, il reste trois contrats à donner et le moment de vérité, c’est celui où les contrats sont signés », a déclaré le député de Beauce-Sud.

Les travaux nécessaires afin de compléter l’autoroute 73 permettront de relier le tronçon de Beauceville à Notre-Dame-des-Pins et feront l’objet de trois appels d’offres distincts. Ce sont 8 km de voies d’autoroute, 2,8 km de voies de raccordement et dix structures qui doivent être construites.

« J’attends avec impatience le 23 mai afin de voir quel sera le résultat de l’appel d’offres pour la première phase de ces travaux. Une fois le contrat signé, j’attendrai avec autant d’impatience les deux prochains appels d’offres et la signature respective des contrats. D’ici là, je ne cesserai de faire le rappel de l’importance de ce projet et de la nécessité de sa réalisation pour notre région. Ce n’est que lorsque tous les contrats auront été signés que je considérerai ce dossier comme réglé », a conclu Robert Dutil.

Côte Maheux à Saint-Martin : 25 ans d’efforts

La confirmation que la correction de cette portion de la route 204 sera entreprise représente pour le député de Beauce-Sud, l’aboutissement de 25 ans d’efforts, tous gouvernements confondus, pour corriger les endroits jugés dangereux : « Cette correction est la dernière à apporter dans Beauce-Sud et nous avons ainsi amélioré grandement la sécurité des usagers de la route ».

La Côte Maheux, plus dangereuse l'hiver évidemment.

La Côte Maheux, plus dangereuse l’hiver évidemment.

Rappelons que c’est la fin des années 80 que 15 « points noirs », des points routiers particulièrement dangereux avaient été identifiés. Le député a suivi l’évolution du dossier au cours du dernier quart de siècle, et tous les « points noirs » ont été rendus sécuritaires… sauf un. La situation sera bientôt rectifiée.

Routes municipales

Par ailleurs, le député espère recevoir bientôt la confirmation des sommes qui seront allouées dans le cadre du Programme d’aide à l’amélioration du réseau routier municipal (PAARRM) par le ministre des Transports. Chaque année, cette enveloppe budgétaire répartie par circonscription électorale permet de répondre aux besoins exprimés par les municipalités et de soutenir financièrement l’amélioration de leurs routes municipales.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo