Ajoutez ce site comme page de démarrage

NOUVELLE BEAUCE

La productivité en progression chez les entreprises manufacturières

 Le CLD a profité de sa 15e Assemblée générale annuelle de ses membres qui s’est tenue le 3 avril pour présenter son nouveau conseil d’administration.

Le CLD a profité de sa 15e Assemblée générale annuelle de ses membres qui s’est tenue le 3 avril pour présenter son nouveau conseil d’administration.

Les résultats de l’enquête manufacturière pour la région de La Nouvelle-Beauce ont été dévoilés lors de l’assemblée générale annuelle du CLD qui s’est tenue le 3 avril dernier. Chaque année, le CLD effectue cette enquête auprès des entreprises manufacturières de la région afin d’obtenir un portrait assez juste de la situation économique du territoire.

Voici les statistiques comparatives en bref :Capture d’écran 2013-04-10 à 17.50.12


Le marché des exportations
Bilan des ventes

L’année 2012 s’est conclue par une hausse des ventes totales de 7,43 % comparativement à 2011. Comme l’an passé, l’enquête révèle que la majorité des ventes se sont effectuées sur les marchés québécois et canadien atteignant un sommet inégalé depuis les 12 dernières années.

Quand aux ventes hors Canada, elles ont connu une très légère augmentation comparativement à l’année 2011. Cette tendance observée depuis 2004, s’explique en grande partie par la fermeture de plusieurs entreprises manufacturières présentes sur les marchés étrangers et la conjoncture économique qu’ont connue nos voisins du Sud. Le niveau d’exportation en 2012 est le plus bas enregistré depuis les 12 dernières années.

Historiquement, les entreprises beauceronnes ont développé davantage le marché américain compte tenu de sa proximité. Le début de la crise du bois en 2005 jumelée à la crise financière mondiale qui a été ressentie plus particulièrement en Beauce à partir de 2009, a touché de façon significative les exportations. Ainsi, la proportion des ventes à l’extérieur en 2012 représente 19 % des ventes totales contrairement à 32,8 % en 2002. Par ailleurs, afin que les entreprises de la région puisse compter sur une augmentation significative des exportations, elles auront besoin d’une économie américaine en bien meilleure santé qu’elle ne l’est actuellement.

Les emplois

Au niveau des emplois, la Beauce a connu pour une 8e année consécutive, une baisse de l’emploi manufacturier de l’ordre de 3,04 %, ce qui équivaut à 175 emplois perdus en 2012. Cette perte d’emploi est reliée en grande partie à la fermeture de l’usine du Groupe Bocenor inc. à Ste-Marie.

Investissement dans la productivité

Durant l’année 2012, les entreprises ont investi plus de 51 M$ en équipements et en terrain/bâtiment et prévoient aussi des investissements de plus de 64 M$ en 2013. Les investissements de 2012 représentent donc une augmentation de 80 % par rapport à ceux de 2011. Il est à noter que l’an dernier, les investissements étaient équivalents à ceux effectués en 2007, un seuil d’investissement à son plus bas niveau au cours des 12 dernières années. Ces données relatives aux investissements effectués en 2012 sont de bon augure car elles démontrent que les entreprises manufacturières reprennent confiance face à l’activité économique de leur secteur et désirent aussi améliorer leur taux de productivité.

À titre d’exemple, si on compare le taux de productivité par employé en fonction des ventes générées, l’année 2012 est supérieure de 29,7 % comparativement à l’année 2004, moment où la région a atteint son plus haut niveau d’emploi dans le secteur manufacturier.

Le marché du travail a considérablement changé au cours de la dernière décennie et les entreprises doivent s’adapter à cette nouvelle réalité. En investissant dans des équipements plus performants, les entreprises se donnent les outils adéquats pour être plus productives et compétitives sur des marchés devenus très concurrentiels.

L’intégration de ces nouvelles technologies nécessite une main-d’œuvre plus compétente mais, dans un contexte où le recrutement de personnel demeure un défi, les entreprises ont dû revoir leurs pratiques d’affaires en lien avec la formation et la gestion des ressources humaines.Depuis les 12 dernières années, nos dirigeants de PME en Nouvelle-Beauce ont fait preuve d’une grande résilience et ont su s’adapter aux nombreux changements. Nos entreprises en mode de croissance sont de plus en plus créatives en ce qui concerne l’attraction et la rétention de leurs employés. En effet, elles ont bien compris que les défis reliés à l’innovation, à la productivité et au développement de nouveaux marchés demeurent entiers et que la clé du succès réside dans l’implication et l’engagement des employés envers l’entreprise.CLD-Conseil d'administration 2013

Voici les membres du conseil d’administration du CLD de la Nouvelle Beauce : 1re rangée : Luce Lacroix, Maison de la Famille; Richard Lehoux, maire de Saint-Elzéar et préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce; Line Breton, vice-présidente du CLD, Aliments Breton Canada; Kathleen Giguère, secrétaire-trésorière et directrice générale du CLD; Daniel Baillargeon, Benoit Baillargeon inc.; Rosaire Simoneau, maire de Ville Sainte-Marie; Gilles Lehoux, représentant des travailleurs salariés et Pierre Giroux, Centre financier aux entreprises (CFE). 2e rangée : France Vallières, Centre local d’emploi Ste-Marie (CLE); Jocelyn Buteau, Ministère des Finances et de l’Économie; André Bonneville, président du CLD, Blanchette Vachon et Associés; Joël Bouchard, Centre d’Hébergement de Saint-Isidore et de Saint-Sylvestre, Réal Turgeon, maire de Saint-Isidore et Jacques Soucy, maire de Frampton.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo