Ajoutez ce site comme page de démarrage

RENDEZ-VOUS POUR REGARDER LA RIVIÈRE

Un plan navigable où personne ne navigue.

Par: Joffre Grondin

Presque stupéfiant, une famille avec un canot et un kayak s’est donné rendez-vous à la rivière. Une rare occurrence.

La beauté des passerelles, des sentiers et des parcs de Rendez-vous à la rivière à Saint-Georges est un succès total, et est très appréciée de la population. De très nombreux bénévoles ont contribué au succès du projet depuis le début. Des fleurs, de beaux sentiers pédestres, maintenant des lilas, des espaces verts, que demander de plus ?

Le tout est très beau, mais aussi très dispendieux. Contrairement à ce que beaucoup de gens semblent penser, l’argent ne tombe pas du ciel. Le point n’est pas là pour le moment. Où en est-on dans le projet initial ? Quel était le projet au départ ?

En consultant une source fiable pour se rafraichir la mémoire, soit le rapport du BUREAU D’AUDIENCES PUBLIQUES SUR L’ENVIRONNEMENT (BAPE) on apprend que :

L’idée d’aménager un plan d’eau à des fins récréatives a germé dans l’esprit d’un groupe de citoyens de Saint-Georges qui se sont constitués en corporation en février 1999 sous la raison sociale de « Rendez-vous à la rivière pour l’an 2000 ». Cette corporation a pour objet principal :

« (d’) œuvrer à la mise en valeur de la rivière Chaudière dans la région de Saint-Georges en :

a)  aménageant un barrage saisonnier rétractable pour rendre navigable la rivière en saison estivale 

b)  améliorant la qualité des berges de la rivière pour y aménager des parcs familiaux, des sentiers pédestres et des facilités d’accès au plan d’eau ». 

http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/rapports/publications/bape149.pdf

Constat

L’endroit est magnifique tout le monde est d’accord. Les objectifs sont atteints, navigable, elle l’est, mais où sont les navigateurs ?

« La construction d’un barrage destiné à créer un plan d’eau se prêtant à la pratique d’activités nautiques semble être largement acceptée par les citoyens de Saint-Georges », concluait le rapport du BAPE.

Pourquoi le plan d’eau est-il, en pratique, vide ? Après tout, c’était l’objectif numéro 1. On parlait de « canot, pédalo, planche à voile, etc. » Il est évident que le bruit de bateaux à moteur ne serait pas bienvenu, mais pourquoi n’y a-t-il pas de canots, pédalos et plein d’et cetera ?. Les bateaux dragons sont merveilleux, mais ne justifient pas le prix énorme du barrage à eux seuls.

Il y a déjà eu des pontons… disparus, des canots à louer… qui ne sont plus là. Mystère, mystère, mystère. Il doit bien y avoir quelqu’un en ville qui a une idée qui flotte. Allez-y cher monsieur ou madame, la rivière vous attend.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo