Ajoutez ce site comme page de démarrage

ÉLISE CARON AU MUSÉE MARIUS-BARBEAU

Pureté et dépouillement au Musée

L'artiste Élise Caron expose ses oeuvres, au Musée Marius-Barbeau, jusqu'au 25 septembre 2011.

Lorsque l’on pénètre dans la salle sombre, du Musée Marius-Barbeau, qui accueille l’exposition de l’artiste Élise Caron, on reste ébloui par la clarté et la lumière qui se dégage des tableaux de cette artiste de Rosemère, au nord de Laval.

C’était jour de vernissage samedi 7 mai, au musée Marius-Barbeau, dans la capitale culturelle de la Beauce et, malgré le temps maussade qui persistait dehors, on pouvait apprécier le soleil qui régnait dans cette salle du musée où l’on peut admirer jusqu’au 25 septembre plusieurs toiles, de divers formats, de l’artiste Élise Caron.

L'artiste, Élise Caron (au centre) en compagnie de mesdames Renée Gilbert, la commissaire et de la directrice du Musée, Johanne Lessard.

L’artiste qui a fait des études en Arts plastiques au cégep St-Laurent, puis aux Beaux-Arts à l’université Concordia où elle obtient un baccalauréat en design graphique et Élise Caron s’est aussi intéressé à l’histoire de l’art chinois et japonais et étudie au département des études de l’Asie de l’Est à l’université de Montréal.

D’ailleurs, une classe de maître donnée par Madame Françoise Sullivan a confirmé et encouragé sa démarche artistique dans l’abstraction.  En 2003, un groupe d’artistes, en art abstrait, se forme avec la complicité de Madame Sullivan.

Notons que ses oeuvres font partie des collections d’entreprises publiques et privées ainsi qu’au gouvernement du Québec et de la collection du Gouvernement canadien, au ministère des Affaires étrangères. On peut voir ses oeuvres en galeries, à Montréal, Mont-Tremblant et dans plusieurs expositions, solos ou de groupe, en cours dans des centres d’artistes reconnus et des Maisons de la Culture à Montréal. 

La commissaire Renée Gilbert nous soulignait que l’artiste ne signe jamais sur le dessus de ses œuvres, mais toujours sur le côté.

On peut d’ailleurs entendre madame Renée Gilbert, nous apporter des précisions sur le travail artistique d’Élise Caron, tout en visionnant un montage audiovisuel sur le vernissage.

 httpv://www.youtube.com/watch?v=-GXW2YWafpI

 On retrouve l’influence du tai-chi dans ses tableaux d’ailleurs Élise Caron explique, sa démarche artistique sur son site, en indiquant que «Le matériel utilisé est tel que chaque coup de pinceau reflète l’âme de l’artiste. La qualité du trait traduit donc l’énergie vitale nommée Ch’i ou souffle de vie.  La forme décrit la réalité apparente du sujet tandis que l’énergie vitale exprime sa force intérieure. Pour ce faire, je produis tout d’abord, dans ma composition, un déséquilibre avec ma ligne avec une gestuelle libre et dégagée.  En  balançant le yin et le yang,  j’équilibre mes vides et mes pleins. Les vides et les pleins ont tous autant d’importance pour moi. Mes vides ne sont ni des riens, ni des fonds, ils font partie intégrante du tableau et sont calculés pour donner toute l’importance aux pleins.  Ma peinture s’est épurée davantage lorsque j’ai appliqué la philosophie du Tai Chi à mon pinceau»

Si vous passez par Saint-Joseph, n’hésitez pas et prenez la peine de vous arrêter au Musée Marius-Barbeau, cette exposition vaut le détour et vous en sortirez fascinés par la profondeur des tableaux dans lesquelles nos yeux plongent en y captant toute la luminosité et l’intensité que l’artiste a voulu nous faire partager.

On peut visiter le site Internet de l’artiste au lien suivant : www.elisecaron.com

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo