Ajoutez ce site comme page de démarrage
Pub-Michel-Lilas.jpg

Cocktail explosif et défis planétaires.

L’artiste-peintre Lise Bernard a réalisé en 2013, une expérience fascinante, créative et très constructive sur une de ses toiles réalisée en 2011, qu’elle trouvait inachevée. Avec la participation de 25 personnes, l’expérience s’est déroulée du 7 septembre au 24 octobre 2013. Nous allons présenter des photos des différentes étapes. Le résultat est étonnant, pour dire le moins.

Voici les photos montrant l’évolution du projet.

L’oeuvre originale nommée Cocktail explosif, était inspirée par le printemps arabe de 2011. Les cercles au centre et à gauche sont des musulmans à turbans vus du dessus. Ceux au centre et à droite sont des femmes musulmanes portants burkas, vues de face.

L’oeuvre originale nommée Cocktail explosif, était inspirée par le printemps arabe de 2011. Les cercles au centre et à gauche sont des musulmans à turbans vus du dessus. Ceux au centre et à droite sont des femmes musulmanes portants burkas, vues de face.

 

Une participante enthousiaste manie le coutelas. Ce qu’elle ignore est que son intervention sera à l’origine de la création de la planète dans le futur tableau.

Une participante enthousiaste manie le coutelas. Ce qu’elle ignore est que son intervention sera à l’origine de la création de la planète dans le futur tableau.

 

 Voici de quoi la toile avait l’air en fin de journée du 8 septembre, après le passage des saccageurs avec de bonnes intentions. 

Voici de quoi la toile avait l’air en fin de journée du 8 septembre, après le passage des saccageurs avec de bonnes intentions.

Le 11 septembre l’élagage est commencé, « tout en sauvegardant des traces », dixit l’auteur.

Le 11 septembre l’élagage est commencé, « tout en sauvegardant des traces », dixit l’auteur.

On voit un début de couleurs, et ce qu’on pourrait identifier comme une tête de boeuf vient d’apparaitre.

On voit un début de couleurs, et ce qu’on pourrait identifier comme une tête de boeuf vient d’apparaitre.

On en est au 23 septembre. Plus de couleur. Il ne reste qu’une femme à burka à droite. Y-aurait-il une tête de singe en haut à droite ? Qui sait !

On en est au 23 septembre. Plus de couleur. Il ne reste qu’une femme à burka à droite. Y-aurait-il une tête de singe en haut à droite ? Qui sait !

 

Le 25 septembre, une planète vient d’apparaitre et un visage de femme. Selon Lise Bernard, le visage serait apparu tel quel, d’un seul coup de spatule. Il semble y avoir une sorte de courant (bleu) de la planète qui passe à travers la tête de taureau et d’où surgit le visage.

Le 25 septembre, une planète vient d’apparaitre et un visage de femme. Selon Lise Bernard, le visage serait apparu tel quel, d’un seul coup de spatule. Il semble y avoir une sorte de courant (bleu) de la planète qui passe à travers la tête de taureau et d’où surgit le visage.

 

Au 30 septembre, la partie gauche du tableau, où il y avait des turbans, a perdu de la couleur, et une nette division est apparue, sous forme d’une ligne qui fait une partition claire de la partie à gauche. Au 30 septembre, la partie gauche du tableau, où il y avait des turbans, a perdu de la couleur, et une nette division est apparue, sous forme d’une ligne qui fait une partition claire de la partie à gauche.

Au 30 septembre, la partie gauche du tableau, où il y avait des turbans, a perdu de la couleur, et une nette division est apparue, sous forme d’une ligne qui fait une partition claire de la partie à gauche.

 

Nous en sommes au 4 octobre. Qu’est-ce qui a changé ?

Nous en sommes au 4 octobre. Qu’est-ce qui a changé ?

 

L’oeuvre finale telle que vous pourrez la voir aux Artistes et Artisans, les 22, 23, 24 novembre

L’oeuvre finale telle que vous pourrez la voir aux Artistes et Artisans, les 22, 23, 24 novembre

Le 20 octobre, les échanges autour du tableau final se poursuivaient.

Le 20 octobre, les échanges autour du tableau final se poursuivaient.