Ajoutez ce site comme page de démarrage
Pub-Michel-Lilas.jpg

La faute aux lilas

Une trilogie pour Michel Laflamme

Ce vendredi 21 mai, alors que les lilas de l’île travaillent à plein temps sur leur floraison et consacrent patiemment leurs nuits à élaborer le parfum le plus enivrant qu’ils peuvent concocter, Michel Laflamme, un des jardiniers bénévoles de l’île Pozer lance le premier volume d’une trilogie dont les lilas forment à la fois le décor et la trame de fond dans laquelle se greffe une saga : mystère, intrigue, amalgame d’inspiration de l’histoire locale, et une belle histoire d’amour.  

En ces temps troublés où il y a toujours des gens qui sont contre quelque chose, une belle histoire d’amour fait encore l’unanimité.  

Vous devinez que cette saga aura pour contexte le Musée des lilas. Les personnages de Justine et Zachary sont imaginaires bien sûr, mais le milieu dans lequel ils se meuvent et travaillent est bien réel. Qui sait ! Un jour, vous verrez peut-être, au détour d’un sentier, Justine et Zachary qui sourient, immortalisés dans la pierre et le métal par des artistes inspirés par leurs aventures.

Pour acheter le livre

Si vous ne vous pouvez plus de hâte, allez directement en bas pour savoir comment réserver votre exemplaire. Sinon, voici un peu le parcours de l’auteur.

Jardinier! Vous avez dit jardinier! 

Chaque personne a un parcours qui est à peu près toujours sinueux. Alors, comment Michel à Émile à Tancrède à Michel à Joseph en est-il arrivé, comme dirait l’écrivain André Mathieu, à « commettre », ces livres? 

On sait que l’auteur de ces romans est un des jardiniers bénévoles du Musée. Il a également été bénévole il y a plusieurs années lors de l’élaboration des jardins Harbottle à Cumberland. Sa voix de basse a également été entendue à plusieurs spectacles à la chapelle du même lieu, mais ça, c’est une autre histoire. Pour rester dans la « jardinerie », Michel Laflamme a également travaillé dans des serres commerciales pour en apprendre plus sur le monde des plantes. Mais avant tout ça, si on remonte le sinueux parcours de la vie…

Il y a bien longtemps…

Chasseur, et pêcheur depuis sa tendre enfance, le futur écrivain, qui ignore totalement qu’il va le devenir, découvre et expérimente la chasse à l’arc, qui exige une technique différente de la chasse traditionnelle à fusil ou carabine qu’il pratique. Faisant flèche de tout bois (excusez-la, mais elle était trop facile) il décide de partager ses connaissances dans un livre qui paraît autour de 1983 : La chasse à l’arc : un défi. Un livre très documenté, bien écrit, qui cerne le sujet avec précision et détail et devenu une quasi-pièce de collection. Non, le mien n’est pas à vendre.

Voilà donc le début d’une écriture pour décrire comment récolter un chevreuil avec un arc et une flèche, qui s’incarne des décennies plus tard, dans une histoire d’amour à odeur de lilas. 

Aventure de vie aussi improbable que cette histoire d’amour sous le regard des lilas. C’est un peu ça la vie! 

Si vous avez un préfrisson d’anticipation en vous imaginant ouvrir votre roman, assis sur un banc dans le Musée des lilas, pour plonger dans l’intrigue tout en flottant sur les effluves parfumés des lilas, c’est une très bonne idée. Lisez le paragraphe plus bas.   

Livraison pandémique oblige

Le lancement officiel à LA MAISON DES JEUNES de Beauce-Sartigan a révélé que 2 $ par livre vendu sera versé à l’organisme. 

Une prévente d’un mois, du 20 mai au 21 juin, vous offre le livre à 14,95 $ au lieu de 19,95 $ après cette date. 

Pour détails, cliquez sur :sagalilas.com

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo