Ajoutez ce site comme page de démarrage
Pub-Michel-Lilas.jpg

Cégep Beauce-Appalaches

LE MERCREDI-ÉTUDIANT A 40 ANS

 

Axelle Doyon et Jeffrey Turcotte ont interprété le Fantôme de l’opéra

Axelle Doyon et Jeffrey Turcotte ont interprété le Fantôme de l’opéra

La cuvée 2016 des artistes du Cégep Beauce-Appalaches a fait honneur au Mercredi-Étudiant qui fêtait ses 40 ans devant une Salle Alphonse-Desjardins remplie à craquer, le mercredi 6 avril 2016. Créateurs de l’événement au milieu des années 70 et présents à la soirée, les abbés Raymond Létourneau et Denis Grondin n’en revenaient pas du talent de ceux qui ont pris la relève des Noir Silence, Amélie Veille, François Olivier-Doyon, Éric Maheux, Alexis Roy, Sam Breton et autres.

Dans une capsule relatant l’histoire du spectacle de variétés, Denis Grondin a raconté que l’abbé Létourneau l’avait mis sur pied pour mettre de l’ambiance au Séminaire de Saint-Georges. Force est d’admettre qu’il a réussi puisque l’ambiance était encore à son comble quarante ans plus tard.

Avant l’arrivée sur scène des artistes, le directeur général du Cégep, Mario Landry, a souligné l’importance du Mercredi-Étudiant pour la vie culturelle beauceronne et a ajouté qu’il était une partie de l’héritage laissé par le Séminaire.

En scène !

Ève-Marie Gaulin et son groupe ont ouvert la soirée en interprétant Juste pour voir le monde, un beau clin d’œil au groupe La Chicane. L’Ivoirien Patrick Benz, le Réunionnais Arold Rambosalama et les Congolais Josua Lumamba et Amani Malinda Murura ont apporté une couleur que le Mercredi-Étudiant ne connaissait pas à ses débuts. La qualité de leur chorégraphie et leur forte présence sur scène ont presque créé un début d’hystérie dans la foule.

 Une Troupe de danse composée d’étudiants d’origine ivoirienne, réunionnaise et congolaise qui a été fort appréciée.

Une Troupe de danse composée d’étudiants d’origine ivoirienne, réunionnaise et congolaise qui a été fort appréciée.

L’interprétation très théâtrale du Fantôme de l’opéra par Axelle Doyon et Jeffrey Turcotte a suscité de bien beaux commentaires tout comme celle de la chanson Hello d’Adele par Stéphanie Veilleux, accompagnée sur scène par quatre danseuses qui avaient créé une chorégraphie pour l’occasion.

Le public a eu droit à deux autres numéros de danse dont celui de la Troupe l’Étâdame. Il a aussi apprécié la composition de Sabrina Landry et les interprétations de pièces d’Alexandre Poulin, Christina Aguilera, Black Keys, Led Zeppelin et Dolly Parton. La chanson I’m just a kid de Simple Plan est devenue I’m just a tech lorsque des membres de l’équipe technique sont montés sur scène pour l’interpréter.

Un groupe d’enseignants qui a interprété la chanson Les Cactus en fin de spectacle.

Le spectacle a pris fin avec l’interprétation complètement déjantée de la chanson Les cactus de Jacques Dutronc par un groupe de professeurs du Cégep mené par Simon Poulin et Denis Carignan. Les ballons se sont mis à tomber du ciel pour souligner les quatre décennies d’existence du mythique spectacle.

L’équipe d’animation supervisée par Jean-Philippe Vachon a meublé les pauses entre les numéros avec des sketches racontant avec humour ce qui se passe dans l’arrière-scène du Mercredi-Étudiant.

Dans l’une des capsules vidéos relatant l’histoire du Mercredi-Étudiant, le jeune artiste Olivier Lessard mentionnait que le Mercredi-Étudiant et les spectacles mis de l’avant par le socioculturel du Cégep Beauce-Appalaches ont contribué à garder en Beauce des jeunes qui auraient pu avoir envie de quitter la région.

Le spectacle présenté mercredi soir contribuera certainement à en retenir d’autres.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo