Ajoutez ce site comme page de démarrage

Catherine de Longpré 2.0

Par: Joffre Grondin

Léon Drouin, Cyprienne Morrissette, Denis Breton, Louise Sévigny et Marcel Dutil posent devant la maquette de la nouvelle Maison Catherine de Longpré.

Léon Drouin, Cyprienne Morrissette, Denis Breton, Louise Sévigny et Marcel Dutil posent devant la maquette de la nouvelle Maison Catherine de Longpré.

C’est en présence des trois fondateurs, Mme Cyprienne Morissette, Mme Louise Sévigny et M. Denis Breton que les présidents de la Fondation de la Maison Catherine de Longpré, MM. Marcel Dutil et Léon Drouin ont procédé au dévoilement du projet de construction d’un nouveau bâtiment autonome qui abritera le centre d’hébergement de fin de vie.

Le chantier a été soigneusement planifié, et confié à Constructions CMI, « qui a le mandat de réaliser les travaux au coût le plus bas possible » a affirmé M. Dutil, et de grande qualité. « Ce sera fait pour longtemps », a ajouté M. Drouin.

À moins d’un déchainement de Mère Nature, le chantier s’enclenche début mai, et le centre, avec ses 8 chambres améliorées, devrait opérer à compter de décembre 2015.

Relocalisation nécessaire

Pressé par le besoin de nouveaux locaux, l’Hôpital de Saint-Georges a acquis, en 2005, l’ancien monastère des Augustines de la Fondation Catherine de Longpré. La relocalisation de la Maison Catherine de Longpré devenait de jour en jour plus pressante, car l’entente d’occupation prend fin en 2015.

La Maison

Le nouveau bâtiment de 930 mètres carrés (10 000 pieds carrés) sera construit à proximité des locaux actuels de la Maison, sur un terrain de 8 900 mètres carrés (95 800 pieds carrés). De deux niveaux, la Maison abritera huit chambres spacieuses au rez-de-chaussée : 14 pieds et demi sur 24 pieds, avec une salle de bain de 8’ par 8’. L’équipement de la salle de bain thérapeutique sera neuf.

Un lit supplémentaire est prévu pour les visiteurs.

La future Maison Catherine de Longpré

La future Maison Catherine de Longpré

Dans chaque chambre, le thermostat et la climatisation sont individuels, de telle sorte que chaque personne ait le maximum de confort.

Les locaux réservés à l’administration et aux services auxiliaires seront installés au niveau inférieur.

Recouverte de briques sur ses quatre côtés, la nouvelle Maison disposera d’une fenestration abondante ; on parle de fenêtres de presque 10 pieds de largeur.

La façade et l’entrée de la nouvelle Maison seront du côté de la 20e Rue, soit deux rues au sud de |’accès principal de l’hôpital.

Tout a été pensé

Une attention particulière a été portée par les architectes pour donner à la nouvelle Maison un cachet chaleureux et une ambiance sereine. Cette préoccupation se poursuivra tout au long des travaux de construction et d’aménagement. L’orientation du bâtiment a même été choisie pour profiter au maximum de l’ensoleillement.

Stationnements

Bonne nouvelle, une trentaine de stationnements non payants sont prévus.

Campagne de souscription

« Nous avons déjà commencé à solliciter certaines entreprises afin qu’elles donnent leur nom  à une chambre ou une section de la Maison en échange d’un don », a expliqué M. Dutil. Une campagne de souscription auprès de la population est exclue, mais tous les dons sont acceptés. L’objectif étant de conserver le maximum d’argent dans la Fondation afin de générer des revenus pour le fonctionnement de la Maison. M. Dutil ajoute que « depuis l’ouverture en 1989, 75 % du budget de fonctionnement de la Maison provient de la Fondation, des activités de financement comme la loterie et des dons de la population ».

Un moment amusant, arrivé très vite, et pas tout à fait bien photographié. Marcel Dutil dévoile la photo et spontanément, « plie la nappe » et déclare, sous les sourires spontanés des gens présents qui avaient compris : « c’était comme ça chez nous! » Effectivement, après le repas, quelqu’un allait secouer la nappe et la pliait. Merci, monsieur Dutil pour le beau souvenir.

Un moment amusant, arrivé très vite, et pas tout à fait bien photographié. Marcel Dutil dévoile la photo et spontanément, « plie la nappe » et déclare, sous les sourires spontanés des gens présents qui avaient compris : « c’était comme ça chez nous! » Effectivement, après le repas, quelqu’un allait secouer la nappe et la pliait. Merci, monsieur Dutil pour le beau souvenir.

La mission de la Maison

La Maison Catherine de Longpré accueille des personnes atteintes d’un cancer ou de toute autre maladie en phase terminale. Près de 2 200 personnes provenant des trois MRC de la Beauce et des Etchemins ont séjourné à la Maison depuis son ouverture en novembre 1989.

La mission de la Maison est d’assurer à ces personnes en fin de vie et à leurs proches lameilleure qualité de vie possible, comme s’ils étaient dans l’ambiance chaleureuse de leur maison. Le personnel et les bénévoles sont là pour les soutenir, apaiser leurs souffrances et les accompagner dans la dignité et le respect. Comme le veut la devise de la Maison : « Quand il n’y a plus rien à faire, tout reste à faire… »

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo