Ajoutez ce site comme page de démarrage

Pacte fiscal transitoire : Le CEB satisfait de la nuance apportée avant la signature

Claude Morin, directeur général du CEB

Claude Morin, directeur général du CEB

Le pacte fiscal transitoire présenté au début novembre par le premier ministre Philippe Couillard contient une nuance importante que désire souligner le Conseil économique de Beauce.

La nouvelle gouvernance instaurée par Québec donnera le choix aux MRC de déléguer ou non aux CLD, ou à une autre organisation, l’exécution de leurs compétences en matière de Développement économique local et de soutien à l’entrepreneuriat, comme l’a expliqué l’Association des CLD du Québec.

Il avait été mentionné, à un certain moment, que les MRC seraient dans l’obligation de conserver le mandat de développement économique et de soutien à l’entrepreneuriat, mais à la signature du pacte fiscal, la nuance expliquée précédemment a été apportée. Une MRC peut donc déléguer.

Coupure de 50 %

Le pacte prévoit aussi une réduction des sommes de 50 % octroyées aux MRC pour le développement économique. Le CEB est l’organisme mandaté par la MRC de Beauce-Sartigan pour le développement économique de la région. Des discussions sont prévues entre les deux partenaires, la MRC de Beauce-Sartigan et le CEB, pour la suite des choses.

40 ans dans le milieu

Rappelons que le CEB a presque 40 ans d’existence, que la fusion Conseil économique de Beauce et du CLD de Beauce-Sartigan a pris effet le 31 décembre 2012, et que la mission du CEB est de collaborer à l’accroissement de la richesse industrielle, commerciale, sociale, rurale, touristique et culturelle de la MRC de Beauce-Sartigan par l’accompagnement des promoteurs et la mobilisation des forces du milieu.

On pourrait ajouter que cette mission est un des succès beaucerons.

Accomplissements

En 2013, les commissaires industriels et les agentes de développement économique ont été impliqués dans plus de 230 projets d’entreprises générant des investissements de plus de 45 millions. Plus précisément, 16 projets ont bénéficié de prêts ou de subventions provenant du CEB pour un montant de 242 000 $ et ont créé ou maintenu 144 emplois. Les données historiques du CEB, au cours des 5 dernières années, démontrent que 257 dossiers ont été traités par les commissaires industriels pour des investissements de 170 millions.

Le mandat de gestion confié au CEB par la MRC, dans le cadre de la Politique nationale de la ruralité, a permis à 13 groupes locaux de se partager une subvention de 433 645 $ du Fonds de la ruralité de la MRC pour des investissements totaux de 1 837 394 $. Deux autres importants mandats ont également été confiés en 2013 au CEB, ceux du tourisme et de la culture.

Quarante ans d’efforts et de réalisations.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo