Ajoutez ce site comme page de démarrage

Le magasin général de Georges Lemelin (1853-1907)

Par: André Garant

Succession : le magasin général de Georges Lemelin, puis la Banque des Cantons de l’Est, et enfin, la Banque de Montréal, qui est encore là.

Succession : le magasin général de Georges Lemelin, puis la Banque des Cantons de l’Est, et enfin, la Banque de Montréal, qui est encore là.

Par André Garant

Saint-Georges-de-Beauce a souvenance des populaires séries télévisées La famille Plouffe (1953-1959) et de En haut de la pente douce (1959-1961) de Roger Lemelin (1919-1992). Au début du XXe siècle, le magasin général de Georges Lemelin est situé au cœur des affaires, du côté Est georgien. 

Le visage de l’entrepreneurship de la métropole beauceronne a été façonné par plusieurs générations. Ils ont relevé de multiples défis. Parfois, un devoir de mémoire s’impose. 

The Eastern Towship Bank s’associe avec la Banque Canadienne de Commerce et fusionne avec la Banque de Montréal, fondée en 1817. À Saint-Georges-de-Beauce, la Banque de Montréal y ouvre une succursale le 10 janvier 1923. Elle a alors pignon sur rue dans l’édifice occupé plus tard, en 1933, par Juliette Poulin, soit Le Salon de Mode Chez Julienne, sur la 120e rue actuelle.

Le 31 octobre 1925, la Banque de Montréal se relocalise dans l’ancienne Banque des Cantons de l’Est, située depuis février 1910 sur la1re avenue (jadis la rue Principale), face à la future 120e rue… jadis, le magasin général de Georges Lemelin (1853-1907), et de son épouse Carmélite Lemay (1865-1950), occupait cet endroit d’affaires stratégique. Comme Georges Lemelin décède le 27 novembre 1907, son site commercial change de vocation.

Voici, en 1896, le centre du village d’affaires de Saint-Georges-de-Beauce. Les plus âgés de Saint-Georges disaient : on descend au village cet après-midi. Le magasin général de Georges Lemelin (barils, chevaux sur la photo) était situé sur le site de la Banque de Montréal actuelle, face à la 120e rue de nos jours.

Voici, en 1896, le centre du village d’affaires de Saint-Georges-de-Beauce. Les plus âgés de Saint-Georges disaient : on descend au village cet après-midi. Le magasin général de Georges Lemelin (barils, chevaux sur la photo) était situé sur le site de la Banque de Montréal actuelle, face à la 120e rue de nos jours.

En effet, Alfred Sévigny (1887-1950) y ouvre son propre atelier de taillage. Les trottoirs sont alors en bois.

D’après le Georgien Victor Rodrigue (1917-2007), fervent amateur d’histoire régionale beauceronne, la résidence de Georges Lemelin aurait appartenu par après au Dr Aurèle Nadeau, ensuite au dentiste Veilleux, à Amédée Dionne, ensuite Dr Pierre Morisset, à Victor Loubier et enfin à Marcel Dutil (site actuel de l’édifice Canam-Manac).

La 1re Avenue vers 1930. Le photographe se tenait probablement en face de la Banque de Montréal - non visible sur la photo- et regardait vers le sud.

La 1re Avenue vers 1930. La 1re avenue, vue vers le sud. L’auto de droite se trouve à proximité de la Banque de Montréal d’alors.

Né le 1er octobre 1853, dans le quartier Saint-Roch de Québec, Georges Lemelin est le fils de Jean-Baptiste Lemelin et d’Elisabeth Closs. Georges décède à Saint-Georges-de-Beauce le 27 novembre 1907. Georges Lemelin est aussi le frère de Joseph Lemelin, époux de Jessie Dubuc, grand-père de l’écrivain Roger Lemelin (1919-1992).

Ville de Saint-Georges a même baptisé la 130e  rue du secteur Est : Pente douce… comme le titre d’un roman, Au pied de la pente douce, publié par Roger Lemelin en 1944. Ex-Côte Franklin, la Côte de la Pente-Douce, renommée officiellement ainsi en 1992, suite au décès de Roger Lemelin, est sise dans le quartier Saint-Sauveur, arrondissement natal de Lemelin. À Québec, la paroisse Saint-Joseph est fondée en 1925.

La populaire émission télévisée La famille Plouffe, diffusée le mercredi soir, avant la lutte de Michel Normandin, vidait littéralement les rues. On ne voulait pas manquer cette série! Comme les téléviseurs étaient souvent absents des foyers, on allait chez un voisin…ou devant la vitrine du Salon du meuble, coin 20e rue et 1re avenue dans l’est de Saint-Georges. (Source de la photo : L’Encyclopédie canadienne)

La populaire émission télévisée La famille Plouffe, diffusée le mercredi soir, avant la lutte de Michel Normandin, vidait littéralement les rues. On ne voulait pas manquer cette série! Comme les téléviseurs étaient souvent absents des foyers, on allait chez un voisin… ou devant la vitrine du Salon du meuble, coin 20e rue et 1re avenue dans l’est de Saint-Georges. (Source de la photo : L’Encyclopédie canadienne)

L’orgue de l’église Saint-Joseph du quartier Saint-Sauveur de Québec a été fabriqué en 1949. Elle est l’Opus 1986 de la Compagnie Casavant. À la fin octobre 1999, Les orgues Jean-François Mailhot du Cap-de-la-Madeleine l’installent dans l’église L’Assomption de l’est de Saint-Georges. Cet orgue à tuyaux de 32 jeux à vent sur trois claviers résonne dans 2417 tuyaux. Les coûts de cet achat se chiffrent à 20 000 $ plus 72 000 $ d’installation. Au pays du Père Gédéon, Saint-Georges-de-Beauce prend les couleurs de la famille Plouffe… Nostalgie d’antan, écoutons l’indicatif musical des Plouffe : http://www.youtube.com/watch?v=624UIT1GP9U

Le pharmacien Benoit Morin (1915-2001) pose à côté du père Gédéon Plouffe, alias Doris Lussier (1918-1993), lors d’un tournoi de golf à Saint-Georges. Sans complexe, le père Gédéon fut, à sa façon, un ambassadeur de la Beauce. Lussier est né à Fontainebleau en Estrie. En passant, Saint-Gérard de Beauce est une fiction de Lemelin. Avez-vous déjà visité le Musée du Père Gédéon à Sainte-Marie-de-Beauce? Nostalgie d’antan, écoutons l’indicatif musical des Plouffe : http://www.youtube.com/watch?v=624UIT1GP9U

Le pharmacien Benoit Morin (1915-2001) pose à côté du père Gédéon Plouffe, alias Doris Lussier (1918-1993), lors d’un tournoi de golf à Saint-Georges. Sans complexe, le père Gédéon fut, à sa façon, un ambassadeur de la Beauce. Lussier est né à Fontainebleau en Estrie. En passant, Saint-Gérard de Beauce est une fiction de Lemelin. Avez-vous déjà visité le Musée du Père Gédéon à Sainte-Marie-de-Beauce?

Généalogie Lemelin

Noël Lemelin / Chartres, France / Françoise Mélaine

Jean Lemelin dit Le Tourangeau, né à Chartres, Eure-et-Loire, France; il décède l1 mars 1717. Ce maître-menuisier arrive en Nouvelle-France en 1657 / 4 mars 1658, Québec / Marguerite Brassard (Antoine Brassard et Françoise Méry). Baptisée le 23 janvier 1645, à son mariage, Marguerite a donc à peine 12 ans. Elle décède le 25 juillet 1709. Ils auront douze enfants. Louis Lemelin / 23 septembre 1691, Saint-Laurent, Ile d’Orléans / Anne Delaunay (Claude Delaunay et Denise Leclerc) Joseph Lemelin / 7 novembre 1740, Saint-François, Île d’Orléans / Marthe Allaire (Louis Allaire et Anne Asselin) Charles Lemelin / 6 octobre 1779, Saint-Charles, Bellechasse / Victoire Jolin (Joseph Jolin et Marie-Thérèse Meneux)

Jean Lemelin / 22 octobre 1811, Saint-Roch, Québec / Flavie Simard (Jacques Simard et Agnès Simard)

Jean-Baptiste Lemelin, constructeur de navires, Québec /3mai 1847, Saint-Roch, Québec / Elisabeth Closs (John Closs et Margaret Murphy). Enfants : Georges, Virginie, Jean-Baptiste, Mathilde… et Joseph Lemelin, époux de Jessie Dubuc, parents de Joseph Lemelin (1891-1980), époux de Florida Dumontier, parents de l’écrivain Roger Lemelin (1919-1992)…

Georges Lemelin (1853-1907) / 28 septembre 1887, Saint-Louis, Lotbinière / Carmélite Lemay 1865-1950 (Maxime Lemay et Octavie Filteau).

André Garant

Sources :

Ancestry.ca

BMS2000

Histoire de Saint-Georges de Beauce, Robert Vézina et Philippe Angers, 191 pages, 1935

Sur les coteaux de l’Ardoise, 1950-2000, Paroisse de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie, Saint-Georges, Beauce, André Garant, 480 pages, 1999

Historique de Vêtements Sévigny.com

Lisez un article complémentaire ici : http://beaucemagazine.com/2014/11/24/ou-est-passee-la-maison-de-georges%E2%80%89/

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo