Ajoutez ce site comme page de démarrage

Le stationnement le plus musical en ville

Bravo Sarah Toussaint-Léveillé

Par: Joffre Grondin

Le trio de Sarah Toussaint-Léveillé, un premier spectacle très réussi

Le trio de Sarah Toussaint-Léveillé, un premier spectacle très réussi

Le premier de quatre spectacles présentés par les Amants de la Scène et le Comité des fêtes de Saint-Georges avait lieu comme prévu le samedi 5 juillet, à 20 h 30, sur la terrasse du Grand Marché qu’on avait transformé en scène pour l’occasion. L’excellent trio de Sarah Toussaint-Léveillé était en vedette, et a mis peu de temps à conquérir le public.

Environ 125 personnes ont été vraiment conquises en douceur par la fille de l’humoriste François Léveillé, le comique qui était chansonnier au départ. Contrebasse, piano, guitare avec un départ avec ukulele, Sarah Toussaint-Léveillé se lance dans du folk rock, ou est-ce autre chose, sous un autre nom ? Peu importe le nom, c’est bon.

Beaucoup de percussions des musiciens, le contrebassiste tape sur sa caisse, la pianiste sort toutes sortes de sons inventifs et Sarah produit des bruits de bouche tout à fait percussifs.

Le public a le sourire. On applaudit avec une sorte de sourire. Même quand on ignore totalement la chanson, elle provoque applaudissements et sourire.

Ça ressemble à une musique qui rend heureux, qui détend. Générée par des musiciens dont les voix semblent ne faire qu’une.

Un beau 5 juillet grâce à eux. Jean-François Bernatchez, le directeur général des Amants de la Scène, recommandait de faire de la publicité de bouche à oreille pour les spectacles suivants, s’estimant heureux qu’il « y ait du monde ».

La qualité est au rendez-vous. Qu’on se le dise.

Sarah Toussaint-Léveillé

Sarah Toussaint-Léveillé

Et les autres !

Les trois autres spectacles « gratos », au même endroit seront le 12 juillet et le 2 et 24 août.

Semblant suivre la voie de son compatriote virtuose de la guitare, Tommy Emmanuel, le guitariste australien Kim Churchill, « une bête de scène doublée d’un virtuose », prend la vedette le 12 juillet. Multi-instrumentiste, on le décrit comme un guitariste « d’une technique sans faille ».  Presque stupéfiant de pouvoir le voir et l’entendre tout à fait gratuitement. En première partie, Elliot Maginot, à la « voix haute et cristalline ». Le Bourg du Dragon est partenaire pour ce spectacle.

 

Il sera suivi d’un groupe bluegrass à ne pas manquer, selon Jean-François Bernatchez, Dylan Perron et Élixir de Gumbo. Banjo, mandoline, contrebasse et guitare endiablés, il faut l’entendre pour le croire. Allez voir ici, vos yeux n’en croiront pas leurs oreilles :  http://www.lesamantsdelascene.com/artistes.php?id=454  

Le duo Coco Méliès clôt la saison le 24 août, « David Méliès et Francesca Como. Une musique intimiste, brute et douce dans laquelle les voix de l’un et l’autre forment le cœur du projet ». Piano, guitare et surtout, deux voix.

On ne peut que remercier Jean-François Bernatchez, qui doit être pour beaucoup dans la découverte de ces perles, offertes aux aficionados de bonne musique à Saint-Georges.

En plus, les spectateurs peuvent apporter leurs chaises sur le stationnement qui devient un espace fermé pour la soirée. La promenade Chaudière et la 1re Avenue sont ouvertes à la circulation automobile comme d’habitude. Parfait !

N’oubliez pas, le prochain est le 12 juillet.

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo