Ajoutez ce site comme page de démarrage

UNE HISTOIRE PAS INVENTÉE

Photo retrouvée 85 ans plus tard

Par: Jean-Nicol Dubé

À gauche, Jean Bureau près de la croix qui marque l’endroit de l’accident, et à droite, la carte mortuaire de son fils, Wilfrid Bureau.

À gauche, Jean Bureau près de la croix qui marque l’endroit de l’accident, et à droite, la carte mortuaire de son fils, Wilfrid Bureau.

Mon oncle Wilfrid Bureau, fils de Jean Bureau et de Joséphine Rodrigue est décédé le 12 janvier 1928, dans les chantiers de l’entrepreneur Édouard Lacroix, à Causapscal. C’était à peu près tout ce que je savais de lui par la tradition orale de la famille, incluant la carte mortuaire. (Voir photo en haut à droite).

Sur l’autre photo, à gauche, son père Jean (Johnny) est assis sur un billot près d’une croix, probablement à l’endroit où est survenue la tragédie.

Impressionnant saut en avant. En octobre 2013, lors d’une visite à La Société du Patrimoine des Beaucerons à Saint-Joseph-de-Beauce, un visiteur, recherchait des photos des chantiers d’Édouard Lacroix au Maine secteur du lac Clayton. Daniel Carrier, le directeur du centre, me montra une photo en me disant : « voici le seul décès accidentel qu’a eu Edouard Lacroix dans ses chantiers ».

« C’est mon oncle Wilfrid Bureau », lui dis-je. La photo le montrait, exposé sur « les planches » dans un camp de bois rond rustique et à gauche de la photo, mon grand-père Jean Bureau.

Presque un siècle plus tard

C’est ainsi qu’une photo dont ma famille ne m’avait jamais parlé, ou ne savait pas quelle existait, m’est tombée entre les mains, par hasard, 85 ans plus tard. Cette photo aurait possiblement été prise par un photographe de Saint-Joseph-de-Beauce qui était à Causapscal à cette époque… comme coiffeur.

Wilfrid Bureau « sur les planches », les pieds devant comme on dit, saisi par un photographe qui avait une idée très particulière de la composition. La photo est conservée à La Société du Patrimoine des Beaucerons. Fond Gilberte Lacroix #PR-54

Wilfrid Bureau « sur les planches », les pieds devant comme on dit, saisi par un photographe qui avait une idée très particulière de la composition. La photo est conservée à La Société du Patrimoine des Beaucerons. Fond Gilberte Lacroix #PR-54

Wilfrid Bureau a été inhumé à Saint-Benoit Lâbre en Beauce, grâce à la générosité d’Edouard Lacroix qui a payé son transport de Causapscal à Saint-Georges de Beauce par train.

Pas encore fini !

Autre coïncidence. En septembre 2008, lors d’une participation à un tirage, mon frère Marcel gagne un forfait de chasse dans la réserve de La Dunière. Notre camp était situé au « mille » 30 sur le chemin Lacroix. Lors d’une exploration aux alentours du camp j’ai retrouvé des vestiges d’un vieux campement et d’un plus récent. De retour à la maison, j’ai été aux informations, le camp dépôt du chantier d’Édouard Lacroix était situé au « mille » 30. Wilfrid Bureau a-t-il été exposé au camp du « Mille » 30 ?

Une partie de ces territoires sont encore aux descendants de la famille Lacroix. Allez voir ici pour plus de renseignements :   http://www.cgrmp.com/duniere/description.html  et ici : http://www.encyclobec.ca/main.php?docid=113

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo