Ajoutez ce site comme page de démarrage

LA BEAUCE EN SANTÉ ET EN VALEUR

Alex Gagnon-Lacroix présente sa vision de la Beauce

Par: Joffre Grondin

Alex Gagnon-Lacroix, candidat du Parti Québécois dans Beauce-Sud avec, à gauche,  le secrétaire de l’exécutif, Jessy Bisson-Lessard.

Alex Gagnon-Lacroix, candidat du Parti Québécois dans Beauce-Sud avec, à gauche, le secrétaire de l’exécutif, Jessy Bisson-Lessard.

Après avoir présenté le premier de ses trois axes de campagne la semaine dernière, soit le volet économique La Beauce en action, qu’il avait décliné en quatre volets, le candidat du Parti Québécois dans Beauce-Sud, Alex Gagnon-Lacroix a présenté, ce vendredi les deux autres axes, soit La Beauce en santé ainsi que La Beauce en valeur, en somme son plan pour la santé et celui de la préservation du patrimoine beauceron. 

M. Gagnon-Lacroix a expliqué en quoi l’amélioration du milieu de vie et la préservation du patrimoine beauceron revêtent une grande importance pour lui.

Son plan d’action concernant la santé se concentre principalement en 3 volets. Continuer avec les engagements du gouvernement d’investir dans l’amélioration des soins à domicile. Entre 2013 et 2014, « le Parti Québécois a budgété une hausse en santé de 4,8 % », rappelle le candidat, spécifiant un 13,6 M$ dans les GMF, les Groupes de médecine familiale et 110 M$ dans les soins à domicile, un engagement central du PQ souligne-t-il.

L’eau, c’est aussi la santé

Le deuxième volet est de s’assurer de la qualité de l’eau de la rivière Chaudière suite à la tragédie de Lac-Mégantic. Il faut savoir où en est la qualité de l’eau. « J’aimerais ça, savoir exactement ce qu’on boit », avant de pouvoir l’améliorer, lance le candidat, assurant que ce serait une priorité s’il est élu.

Le troisième volet est de continuer d’aider les familles avec de nouvelles places en garderie ; « 121 places ont été créées par le PQ dans les derniers 18 mois », assure le candidat.

Pour La Beauce en valeur, Alex Gagnon-Lacroix a pris 3 principaux engagements concernant la préservation et l’épanouissement du patrimoine beauceron. En premier lieu, la revitalisation des petites municipalités par la Politique de la ruralité et le renouvellement des pactes ruraux, ce qui veut dire 340 M$ sur dix ans.

Ensuite, étant donné que la région est l’endroit dans la province où il y a le moins de parcs protégés, la mise en valeur du territoire passerait par l’évaluation de la possibilité de créer un parc aux Chutes-Du-Diable, pour attirer les touristes en Beauce.

En terminant, Alex Gagnon-Lacroix martèle que l’intégrité demeure une priorité pour le Parti Québécois, et que la mise en place de la Charte de la laïcité réaffirme le désir de voir la religion et la politique séparées.

 

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo