Ajoutez ce site comme page de démarrage

DEMANDE D’AIDE FINANCIÈRE AU MELS

Projet de complexe sportif : pour une autre fois

Le projet d’aménagement d’un complexe sportif dans la cité étudiante a été refusée par le MELS.

Le projet d’aménagement d’un complexe sportif dans la cité étudiante a été refusée par le MELS.

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) a informé Ville de Saint-Georges que la demande d’aide financière pour le projet d’aménagement d’un complexe sportif dans la cité étudiante a été refusée. 

Dans cette lettre reçue du 18 novembre, le ministère précise que les demandes qui lui ont été adressées dépassaient largement les sommes disponibles dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités. On y ajoute que si de nouvelles enveloppes budgétaires devaient être disponibles dans le futur, que Ville de Saint-Georges pourrait adresser une nouvelle demande d’aide financière.

Un appui unanime

Rappelons que le 26 septembre 2011, les élus de Ville de Saint-Georges avaient adopté une résolution demandant une aide financière dans le cadre de ce programme. Le projet de complexe sportif soumis comprenait entre autres un gymnase triple, une piscine semi-olympique de huit couloirs, des salles d’entraînement et de formation, des vestiaires et des espaces administratifs.

Ce projet avait reçu un appui unanime de toutes les instances du milieu, dont la Commission scolaire Beauce-Etchemin, le Cégep Beauce-Appalaches, le Centre universitaire des Appalaches, la Fondation du cœur Beauce-Etchemin et le CSSS de Beauce. De plus, le conseil des maires de la MRC Beauce-Sartigan avait aussi appuyé unanimement ce projet.

Déception

Le maire de Ville de Saint-Georges Claude Morin se dit déçu de la réponse du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. « Nous avons un beau projet, qui a reçu l’appui tant du milieu de l’éducation, de la santé que des organismes de développement économique de la région.

Ce projet avait même été identifié comme l’une des cibles prioritaires lors du Sommet socio-économique organisé par le CLD de Beauce-Sartigan en 2010. Ville de Saint-Georges connaît une croissance très importante depuis plus d’une décennie. De 2002 à 2013, il s’est ajouté 3300 unités de logement sur notre territoire et nous croyons fermement que cette infrastructure permettra de combler un déficit en matière d’infrastructures sportives à Saint-Georges », insiste M. Morin.

Au cours des prochains mois, Ville de Saint-Georges refera un exercice de priorisation de ses projets afin d’être prêt à déposer ceux-ci lors de l’ouverture des prochains programmes d’infrastructures tant au fédéral qu’au provincial. Le projet de complexe sportif sera alors réévalué.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo