Ajoutez ce site comme page de démarrage

DÉBUT DES CAFÉS-CONCERTS DE LA CHAPELLE

Marjorie Bourque, violoniste d’avenir

Par: Joffre Grondin

Denise Pépin au piano et Marjorie Bourque aux cafés-concerts de la chapelle du centre culturel Marie-Fitzbach

Denise Pépin au piano et Marjorie Bourque aux cafés-concerts de la chapelle du centre culturel Marie-Fitzbach

Il y avait, en ce dimanche matin, une jeune fille, presque femme, une fleur de mandarine, qui ouvrait la saison des cafés-concerts de la chapelle Marie-Fitzbach. Il s’agissait de Marjorie Bourque, une artiste qui n’en était pas à son premier essai. 

Le concert s’inscrivait dans la continuité évidente de ses premières performances, mais à un niveau supérieur.

À ce même endroit, à dix ans, elle y donnait son premier concert. À 12 ans, un autre. En ce 6 octobre 2013, à 15 ans c’est son troisième. Le public, dont plusieurs grands-parents, l’a suivie et est souriant, heureux et admiratif de voir la petite fille qui a grandi. La salle est pleine sur les deux étages.

Les pièces qu’elle avait choisies révélaient non seulement l’évolution de sa technique, mais de son goût. Pour chacune, elle a décrite au public les techniques qu’il fallait maitriser pour rendre l’oeuvre, les harmoniques, quand l’archet effleure la corde, les pizzicatos, doubles cordes, staccato, martelés, etc. Il faut avouer qu’on n’a pas tout compris, mais au moins on a tout entendu.

Jolis les souliers!

Jolis les souliers!

Pour permettre d’apprécier la qualité du programme présenté, voici les titres des pièces que le public a eu le plaisir d’entendre : un prélude de Bach, Allegro et Adagio de la Sonate au printemps de Beethoven, Danse espagnole de Manuel de Falla, Prélude et Allégro de Kreisler, Czardas de Monti, l’andante du concerto en mi mineur de Mendelssohn, Sigeunerweisen de Sarasate et une pièce de Elgar en rappel.

Au-delà du jeu

Maintenant, qu’elle n’est plus une petite fille, elle fait plus que jouer ! Elle sait présenter les pièces et peut maintenant expliquer les techniques nécessaires à chaque pièce, pour ensuite les démontrer en interprétant les Beethoven, de Falla, Kreisler, Monti et autres.

Salle pleine, gens heureux, artiste comblée

Salle pleine, gens heureux, artiste comblée

Elle est entrée dans la dimension communiquer avec le public, ce qui fait souvent la différence dans l’échange avec le public. C’est plus qu’une personne qui joue très bien du violon, ça devient quelqu’un, un visage souriant, dont on apprécie la personnalité et qu’on aime entendre et voir jouer.

En fait, si on repense à Czardas de Monti — les czardas sont des danses hongroises — ça fait presque peur, tant il faut de technique et de rapidité pour arriver à transmettre cette beauté musicale à une salle dont la moitié est bouche bée de surprise.

Voici un extrait d’un morceau, dont j’ai oublié le titre, qui utilise différentes techniques donnant l’impression de deux instruments.

Au piano

De retour à l’accompagnement au piano, on retrouvait madame Denise Pépin, pianiste à l’impressionnante feuille de route. Après des études à la prestigieuse École Vincent-d’Indy et des stages de perfectionnement en Europe et aux États-Unis elle a été accompagnatrice dans plusieurs concours internationaux en plus de donner des concerts et des récitals avec des musiciens de renommée internationale un peu partout dans le monde.

On pouvait la voir tourner la tête et sourire dans certains passages. Probablement saisissait-elle des nuances qui échappaient au commun des mortels ?

On devine que si elle accompagne Marjorie Bourque, c’est qu’elle a identifié le talent à coup sûr.

Un sourire de la pianiste Denise Pépin et de la violonniste Marjorie Bourque durant des applaudissements bien mérités.

Un sourire de la pianiste Denise Pépin et de la violonniste Marjorie Bourque durant des applaudissements bien mérités.

Soulignons finalement que Marjorie Bourque a tous les atouts pour aller loin dans son domaine, talent, travail, beauté, entregent et support de sa famille.

 

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo