Ajoutez ce site comme page de démarrage

Pour le 16e anniversaire de la Fête de l’amitié autochtone

Un nouvel amérindien se pointe en Beauce

Par: René d'Anjou

Mme Pauline Nadeau pose fièrement, dans la neige, à côté de la statue de l’indien, une création de l’artiste montréalais, Alain Caron.

L’instigatrice des Fêtes de l’amitié autochtone du secteur Saint-Jean-de-la-Lande, à Saint-Georges, Madame Pauline Nadeau a fait, récemment, une découverte qui la réjouit en prévision de la prochaine édition de la Fête de l’amitié autochtone qui se tiendra les 8, 9 et 10 juin prochain.

Cette statue, d’environ 8 pieds de hauteur, est une création de l’artiste montréalais Alain Caron.  Cette oeuvre peut sembler de bronze, mais elle est fabriquée en fibre de verre.

Frère de Pauline Nadeau, Rodrigue Nadeau voudrait bien laisser croire aux lecteurs que cette statue pèse plus de 953 livres et la majorité d’entre-eux ne le croirait pas… en disant que c’est plus d’une tonne ce tas de, de, de bronze ou de fibre de verre !

Cette activité annuelle, qui attire de plus en plus de visiteurs, permet à ces derniers de se familiariser avec les us et coutumes des premiers habitants du Québec.  Pour madame Nadeau, c’est une façon de mieux nous connaître, de s’apprivoiser et surtout de se découvrir, car la culture autochtone est très importante et pourtant trop peu connue nous précise Mme Nadeau.

Ainsi, l’an dernier, lors de la 15e édition, diverses activités avaient eu lieu, dont la plantation d’un pin « l’arbre de la grande Paix » par Jean Paradis, le rituel de la purification , divers chants, marche sur le feu, des danses et des prières dont « les 13 lunes » par les élèves de Robert Larochelle de l’école Mgr Fortier.

Le conseil du Clan du chevreuil, dont Madame Pauline Nadeau est la cheffe Mère Ourse, est composé de Mme Micheline Provençal et MM. Sébastien Bernard, vice-chef, Renald Therrien, Guy Gaudin, Daniel Fortin et Jocelyn Rodrigue.

Aide à la communauté d’Attawapiskat

En étroite collaboration avec les siens et les Beaucerons de la région, le groupe de Mme Nadeau s’est penché sur le sort de la communauté d’Attawapiskat, dans le nord de l’Ontario, où les Amérindiens de cet endroit se sont retrouvés, en début d’année, dans des conditions particulièrement pénibles, avec des logements plus que vétustes.  Avec l’aide de Joe Cooper, de Lac-Mégantic, il y a eu une collecte de vêtements avec la collaboration aussi du Comptoir régional de la Saint-Vincent-de-Paul et du comptoir de la fraternité dans le secteur ouest.

C’est là un geste qu’il est important de souligner afin de venir en aide à des communautés qui survivent, de peine et de misère, dans des conditions déplorables.

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo