Ajoutez ce site comme page de démarrage

HORAIRES DE FACTION

Le ministère de la Santé fait la sourde oreille aux demandes des paramédics

Le président des TASBI, M. Pascal Jacques.

À la suite d’une rencontre récente avec un représentant du ministère de la Santé et des Services sociaux, le regroupement des paramédics desservant les territoires de la Beauce, de Bellechasse et des Etchemins (TASBI) déplore le manque d’ouverture du représentant du ministère de la Santé et des services sociaux dans le dossier des horaires de faction.

En effet, le président de  Tasbi Pascal Jacques a expliqué qu’il a été impossible pour lui de discuter de ce sujet : «Il n’y a aucune ouverture de ce côté. Aussitôt que nous abordons le sujet de l’iniquité entre les régions et des horaires de faction, on se fait dire par le représentant qu’il n’a pas le mandat de discuter de cela. C’est déplorable qu’un dossier aussi important que le service donné aux citoyens ne puisse pas être abordé. L’iniquité que subit la population de notre territoire doit être dénoncée et des mesures doivent être prises par le ministère à cet effet. Nous sommes très déçus de l’attitude du ministère envers la réalité que vivent les gens de notre région».

M.Pascal Jacques, président des TASBI en compagnie de M. Alain Busque.

Les représentants de Tasbi sollicitent l’aide des citoyens afin que leur message soit entendu. « Nous entreprendrons nous-mêmes quelques actions au cours des prochaines semaines, pour continuer de dénoncer cette situation et espérer être entendus. Nous souhaitons que les citoyens se joignent à nos démarches en communiquant avec le bureau de leur député provincial pour leur demander d’intervenir. Plus nous serons nombreux à porter le même message, plus il sera difficile pour les représentants du ministère et le ministre Yves Bolduc de nous ignorer », a ajouté Pascal Jacques.

Rappelons que les horaires de faction auxquels sont soumis les paramédics impliquent qu’ils doivent être disponibles 24 heures sur 24 pendant 7 jours. S’ils sont appelés d’urgence, ils doivent s’habiller, quitter leur domicile, aller récupérer leur ambulance et se rendre sur les lieux de l’appel. En hiver, le délai de réponse est considérablement augmenté, car le paramédic doit aussi tenir compte des situations climatiques.

Précisons que la TASBI (Travailleurs ambulanciers de Beauce Inc) a été fondée à l’été 1987 par Denis Bergeron, Gilbert Perreault et Jacques Roy. Exclusivement composés de paramédics, le conseil d’administration et le conseil exécutif de l’organisation comprennent bien la réalité du terrain et sont en mesure de prendre les bonnes décisions en faveur des paramédics. TASBI compte près de 120 membres dans deux compagnies ambulancières distinctes de la grande région de Chaudière-Appalaches.

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo