Ajoutez ce site comme page de démarrage
Pub-Michel-Lilas.jpg

Hommage aux fondateurs de Saint-François

« LE PATRIMOINE, LA MÉMOIRE D’UN PEUPLE »

 

De gauche à droite : Assis, Michel-M. Mercier, Andrée Roy, Pierre Cloutier et André Garant. Debout : Mario Mathieu, Anne Bolduc, présidente du comité, Céline Dubé, Gaétane Boucher et Roland Poulin. Absente sur la photo : Gisèle Fournier.

Créé en 2005 pour canaliser les actions culturelles et patrimoniales, le CCPB, Comité Culturel et Patrimonial de Beauceville annonçait cette semaine la tenue, le 12 juin prochain d’une journée « Hommage aux familles souches de Saint-François de Beauce (Beauceville) 1737-1791 ». L’événement permettra d’honorer la mémoire des fondateurs de Saint-François, ces familles qui se sont graduellement ajoutées au premier arrivant que fut Guillaume Létourneau, vers 1740.

L’organisation de l’événement a été confiée aux quatre personnes suivantes, Pierre Cloutier, Gisèle Fournier, Michel M Mercier et Andrée Roy, qui de toute évidence ont investi temps, travail, enthousiasme et efficacité à gros volume.

La collaboration de l’historien André Garant a été retenue pour l’écriture d’un livre qui, quoique plus modeste que les « briques » habituelles qu’il produit régulièrement, a exigé une recherche fouillée sur les familles. « Chacun va trouver quelque chose qu’il ignorait sur sa famille », assure l’auteur, et quelques surprises. Une allusion à savoir que « quelques gros noms autochtones étaient ici à Beauceville » met l’eau à la bouche.

Quelle journée !

Le programme de la journée comprend une messe en costumes d’époque, incluant un protocole d’entré dans l’église correspondant à celui de jadis; à la sortie de l’église, annonce avec une étincelle dans les yeux Pierre Cloutier, une plaque sera dévoilée, sur laquelle seront inscrits les noms des familles souches. « Attendez de voir la plaque ! » lance spontanément André Garant.

Direction club de Golf où sera servi un repas 4 services dont la lecture du menu met l’eau à la bouche.  Le CCPB met sur le marché un calendrier, normalement à l’automne.

 

Michel M Mercier pose avec le calendrier 2011. L'édition 2012 sera présentée le 12 juin

Cette année, pour convenir avec l’hommage aux fondateurs, la troisième édition sera avancée au 12 juin. Michel M Mercier récidive avec une production qui couvre 14 mois : de décembre 2011 à janvier 2013.

L’ancêtre initial arrivant entre 1737 et 1791 n’ayant pu être photographié, ce sont les photos des familles souches qui sont utilisées. Les deux tiers des patronymes et une trentaine de photos se retrouvent sur le calendrier divulgue l’auteur.

Le lancement du livre, dont le titre n’a pu être arraché aux souriants organisateurs, se fera lors du banquet. Par contre, l’auteur confie que le livre fait honneur aux femmes, trop négligées en ces temps anciens et qu’il y aura de « belles surprises pour le 12 ».

On s’habille

Les costumes d’époques ont été mentionnés plus haut. Ils sont importants pour une question d’ambiance, d’atmosphère. À défaut d’un costume complet, quelques vêtements ou accessoires peuvent être utilisés. Que vous optiez pour un style peuple, bourgeoisie ou noblesse, vous pouvez visiter le site du CCPB au http://www.ccpb.ca/familles-souches pour trouver de l’inspiration.

Pour participer à l’événement, vous pouvez également trouver la fiche d’inscription à remplir sur le site et l’envoyer à Mme Andrée Roy. Les places sont limitées, alors faites vite.

Pour résumer, rien n’a été ménagé pour que l’hommage soit mémorable, et comme l’affirment les organisateurs, « Ce genre d’événement ne pourra se répéter avant de nombreuses décennies ».

 

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo