Ajoutez ce site comme page de démarrage

Au-delà des portes, de nouveaux horizons !

Par: Joffre Grondin

1re rangée: M. Maxime Bernier, Marcel Lapierre, Réjean Larochelle, Michel-Ange Drouin et le curé Laval Bolduc; 2e  rangée: M. Yves Caron (président du club), Marie-Gemma Cloutier, Martin Audet, Hermance Lebel et Gilles Roy. Absente: Dyane Maheux. Photo: Gracieuseté

1re rangée: M. Maxime Bernier, Marcel Lapierre, Réjean Larochelle, Michel-Ange Drouin et le curé Laval Bolduc; 2e  rangée: M. Yves Caron (président du club), Marie-Gemma Cloutier, Martin Audet, Hermance Lebel et Gilles Roy. Absente: Dyane Maheux. Photo: Gracieuseté

Depuis plusieurs années, la gestion de la Salle paroissiale est confiée au CA du Club Fadoq St-Georges avec un grand succès. Plusieurs travaux ont été réalisés, toit, plancher, etc. Le CA tient à vous annoncer, sur un air connu, que… les portes d’la Salle paroissiale, bientôt vont être changées, et c’est là… que vendredi dernier, ont rencontré Maxime Bernier…

… qui venait annoncer officiellement aux membres du conseil d’administration du Club le 12 avril dernier, la remise d’un montant de 18,492 $ répartit comme suit : 15,072 $ pour le remplacement de toutes les portes de la salle paroissiale, et 3,420 $ pour l’achat de meubles et d’équipements informatiques.

Le programme NOUVEAUX HORIZONS

Ce montant représentait un projet présenté par le Club Fadoq dans le cadre d’un programme fédéral dénommé NOUVEAUX HORIZONS. Les membres du Club se joignent au conseil d’administration pour dire « Bravo ! » au président Yves Caron qui a supervisé ce projet ! Vous pourrez constater les résultats au cours des prochains mois.

Le vitrail, vu de l'intérieur, dans l'entrée.

Le vitrail, vu de l’intérieur, dans l’entrée, avec fleurs de lys gravées dans la vitre.

Au-dessus des portes

Il y a évidemment les portes à changer, mais un coup d’oeil au-dessus permet de découvrir ce qui n’est pas souvent observé et constaté ; en effet, les fenêtres en demi-cercle, qui font partie intégrante de l’architecture de ce bâtiment patrimonial, sont de toute beauté. Un oeil attentif y voit des fleurs de lys, qui présente une différence, due à la lumière, selon qu’elles sont regardées de l’intérieur ou de l’extérieur.

Il y a plus. Comme nous l’a appris le président Caron, les vitres étaient cassées en deux ou trois endroits. En voulant les remplacer, on a découvert que chaque petite fleur de lys n’était pas dessinée à la surface, mais gravée dans la vitre elle-même. Refaire un tel chef-d’oeuvre d’artisanat demandait des coûts énormes, si toutefois la chose était possible.

Une vue de l'extérieur. Toutes ces fleurs de lys méritent qu'on les mettent en valeur avec de nouvelles portes. Ça va être ben beau!

Une vue de l’extérieur. Toutes ces fleurs de lys méritent qu’on les mettent en valeur avec de nouvelles portes. Ça va être ben beau!

Grâce à un astucieux vitrier, les panneaux pourront être réparés sans qu’il n’y paraisse ou presque, et à coût raisonnable.

La Salle paroissiale n’a jamais été si bien entretenue, gérée et utilisée. Qu’on se le dise, l’Âge d’or, ça fait pas juste faire des danses en ligne à la cabane à sucre.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo