Ajoutez ce site comme page de démarrage

DÉFI SANTÉ 5 30 ÉQUILIBRE

Un défi sauté quoi !

Le rire, c'est la santé. Manon Bougie, conseillère municipale et responsable du dossier de la Municipalité amie des aînés (MADA), le maire François Fecteau, Carole Paquet directrice des loisirs et de la culture et Line Turgeon, chef de division à la programmation vont annoncer le lancement du Défi-Santé Équilibre 2013

Le rire, c’est la santé. Manon Bougie, conseillère municipale et responsable du dossier de la Municipalité amie des aînés (MADA), le maire François Fecteau, Carole Paquet directrice des loisirs et de la culture et Line Turgeon, chef de division à la programmation vont annoncer le lancement du Défi-Santé Équilibre 2013

Cette année, la ville de Saint-Georges se lance pour la quatrième fois dans l’arène de la promotion des saines habitudes de vie, pour que la population soit de plus en plus active, en santé et équilibrée. En 2012, 254 municipalités au Québec ont relevé le défi. Le thème choisi montre qu’on ne voulait oublier personne : « 2013 : Saint-Georges fait sauter sa population ». 

Le Défi se déroule sur une période de six semaines, du 1er mars au 11 avril. En ciblant les familles, les aînés, les employés et même les garderies, on s’assure de n’oublier personne, car si l’an dernier la participation était de 3,5 % (1047 personnes), cette année, on vise 10 %, donc environ 3 000 personnes.

La ville de Saint-Joseph a atteint 15 % d’inscription. Le maximum à Saint-Georges a été 3,7 %. Espérons que vous pouvez lire entre les lignes. Comme l’a dit quelqu’un que je ne nommerai pas pour faire une blague, « le défi 5 30, ce n’est pas 5 bières en 30 minutes, c’est 5 portions de fruits et légumes par jour et 30 minutes pour bouger ». Faut s’inscrire. Y’a pas de mal à se faire de bien.

En ce qui a trait à la participation, le maire François Fecteau est optimiste. Il avoue même ne pas utiliser l’ascenseur de l’Hôtel de Ville durant cette période. Et même s’il a un grand sourire, il est sérieux. Atteindre ensemble un 10 % d’inscriptions donnerait « un sentiment de fierté » souligne le maire, après tout, « 15 % du budget est consacré aux sports et loisirs ».

Sauter ou ne pas sauter

C’est sûr que le mot sauter est très utilisé et fait surgir toutes sortes d’images, mais on se concentre ici sur l’aspect santé de sauter, c’est-à-dire sur une corde à sauter. Si, si ! D’ailleurs, le premier des quatre volets s’appelle « Sautons en famille ».

« Sautons en famille »

Le 22 janvier, une corde à sauter sera remise aux enfants, de maternelle à secondaire 1. Les cordes, plus de 2 000, proviennent de l’école Sainte-Marguerite, et sont faites avec des tubulures recyclées venant des érablières. C’est original et très bien pensé. La famille est ensuite invitée à se choisir une destination voyage en sautant, 1 saut = 1 km. Si la famille va à Québec, c’est 105 km, donc 105 sauts.

Le samedi 9 février, la famille pourra réaliser son voyage au gymnase du Cégep Beauce-Appalaches entre 9 h et 15 h 30. Toutes les écoles seront représentées et la plus active recevra un trophée. Plusieurs prix de participation seront tirés au hasard, dont un certificat de 200 $

Notons la présence cette journée-là de Marc-Antoine Reid, champion Canadien de sauts à la corde et de Olivier Dion de Star Académie.

Fruits, légumes, tennis, cordes à sauter et sourire face aux épreuves de la vie,  tout ce qu'il faut pour être en santé

Fruits, légumes, tennis, cordes à sauter et sourire face aux épreuves de la vie, tout ce qu’il faut pour être en santé

Les aînés « SAUTEZ » dans l’action

Pour les inciter à bouger davantage, un DVD d’une séance d’exercices adaptés pour les aînés sera distribué à des organismes, notamment la FADOQ, dans les résidences pour aînés, et sera disponible à la bibliothèque municipale. TVCOGÉCO le diffusera pendant le mois de mars.

La résidence l’Oiseau Bleu invite les retraités à s’inscrire à la réception. En plus de l’aide pour remplir le formulaire, les gens recevront en cadeau un laissez-passer donnant accès gratuitement à dix activités de leur choix dans la programmation spéciale de la résidence.

Les employés les plus « sautés » de la Ville

Le troisième volet cible tous les employés d’entreprises de Saint-Georges ainsi que les organismes. En s’inscrivant, dès février, l’entreprise recevra une corde à sauter et une feuille de compilation du nombre de sauts. Une fois les résultats compilés, les gagnants seront reconnus comme étant Les employés les plus « sautés » de la Ville, et recevront un certificat cadeau. (200 $ chez IGA Rodrigue & Filles pour repas santé entre employés). Les employeurs sont encouragés à mobiliser leurs équipes.

Les garderies « SAUTENT » dans le Défi

On sait que les tout petits aiment sauter. On sait aussi qu’il se trouve près de 1000 enfants dans les différentes garderies de Saint-Georges. Ces garderies recevront des affiches imagées d’exercices à faire avec les enfants. On nous assure que les exercices « ont été validés par des experts en éducation physique, pour ne pas que les enfants se blessent ».

Les parents recevront une feuille explicative pour que « Les garderies “SAUTENT” dans le Défi.

 Inscriptions

N’oublions pas, on peut s’inscrire jusqu’au 28 février.

Rappelons le principal, ce qu’est le défi santé qui suscite tant d’enthousiasme. Il invite les participants à accomplir des gestes concrets, dans le plaisir, pour améliorer les habitudes de vie et ainsi prendre soin de leur corps, mais aussi de leur tête ! (Oui, ça pourrait changer votre vie.)

Petite revision avant l’action

Relever le Défi Santé, c’est s’engager à atteindre certains objectifs que l’on résume par 5 30 ÉQUILIBRE, et ce, pendant 6 semaines, du 1er mars au 11 avril. Les trois sont aussi importants l’un que l’autre.

5 : Manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour, ça veut dire manger mieux.

30 : Bouger au moins 30 minutes par jour.

ÉQUILIBRE : L’aspect le plus délicat, parce que c’est mental. Sur le site de Défi Santé au  http://www.defisante.ca/ on lit « Au choix, apprivoiser le yoga ou donner priorité aux priorités ». On pourrait dire que c’est apprendre à faire le vide, pour pouvoir refaire le plein.

Concluons par une phrase tirée du même site, que l’on peut souhaiter à tous d’atteindre. « Établir un bon équilibre dans sa vie, c’est être mieux outillé pour faire face aux exigences du quotidien, gérer son stress et avoir des relations enrichissantes avec les autres… et avec soi-même ! Quels que soient son âge et son état de santé physique et mentale, on peut améliorer son équilibre de vie » !

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo