Ajoutez ce site comme page de démarrage

ENTOMOLOGIE

L’Argus bleu vous connaissez ?

Pierre Bolduc, beaucoup plus qu'il n'y parait.

L’Argus bleu c’est un musée d’insectes. On y trouve plus de 2 000 espèces d’insectes provenant de 60 pays. Si les bibittes ce n’est pas votre fort et que le mot insecte est fortement lié au verbe écraser dans votre cerveau, je vous comprends. Mais, car il y a un mais, n’oublions pas les papillons. Papillons, batifolons, volons, colorons, reposons, les champs, les bois, les prés, il fait beau, il fait chaud.

Oubliez écraser et pensez s’écraser… au soleil regarder les papillons passer. Nous voilà dans l’ambiance pour commencer.

C’est donc en passant par hasard à un endroit où ma main ne met presque jamais le pied, le mail du Carrefour pour ne pas le nommer que mon oeil un peu hagard — c’est l’environnement qui a cet effet — note quelques tables qui faisaient leur devoir, ancrées solidement sur leurs quatre pattes. Qu’est-ce donc là ! me susurre mon oeil à l’oreille?

Des papillons dans les boîtes. Peut-être des reproductions pour les faire passer pour des bijoux. Vérification immédiate auprès d’un quidam occupé à manger quelque chose sur un bout de table. Ce sont de vrais papillons. Il est entomologiste, possède un musée et…. le petit homme que personne ne remarquait en train de manger son lunch se transforme soudain en…

AAAAh !

Pierre Bolduc, entomologiste. L’Argus bleu est son musée, situé à Lac Drolet (vous tournez à droite en bas de la côte avant d’arriver à Lac-Mégantic. Vous pouvez vous arrêter, il y a une source célèbre pour son eau très pure et très bonne, mais c’est une autre histoire).

Les couleurs que vous voyez ne sont rien auprès des vraies couleurs

On apprend que le monsieur a visité beaucoup de pays, fait affaire avec une soixantaine, qu’il élève des chenilles pour faire des papillons d’ici qu’il échange ensuite contre des papillons provenant d’autres pays. C’est comme ça qu’il monte son impressionnante collection.

Dans  certains pays en développement, les papillons sont protégés, car ils sont une source importante de revenus. Il faut alors les acheter.

Il fabrique lui-même les cadres dans lesquels il faut conserver les papillons. Dans ces cadres, il affirme qu’on peut les conserver… « toute votre vie ».

Les couleurs des papillons sont vraiment magnifiques. On pense immédiatement à tous ces peintres, autant professionnels qu’amateurs, constamment à la recherche d’inspiration. Les couleurs sont un défi pour un peintre, mais aussi une inspiration.

Côté formation

Ce n’est pas tout. On ne fait que commencer à apprendre. Pierre Bolduc organise des ateliers dans les écoles pour monter comment les chenilles deviennent papillons. Il explique dans ses ateliers, le mimétisme et les métamorphoses. Les enfants apprennent comment la transformation de la chenille se fait en papillon. Certains papillons qui sont utilisés dans les écoles vivent 2 semaines environ.

Si par hasard certains parents se rappellent des expériences avec des oeufs, qui éventuellement se transformaient en poulet que l’enfant voulait garder à la maison, il devient évident que le papillon est la voie de l’avenir.

Quand on lui demande des comparaisons sur la longueur de vie, il lance qu’un éphémère vit 24 heures sur le bord de l’eau, tandis qu’une grande tarentule vit jusqu’à 35 ans.

Il donne des conférences aux élèves du primaire en faisant avec eux des expériences et également au secondaire, aux adultes et même à l’âge d’or.

Bref, cet homme donne une formation, une instruction, une façon de voir les choses, appuyé par sa grande expérience à laquelle on peut participer. Il s’agit simplement de regarder la beauté des papillons.

Comment obtenir tant de papillons !

Il vend et achète de collectionneurs de différents pays, du Japon et même de la Sibérie (hé oui ! il y a des papillons en Sibérie). M. Bolduc affirme que « même à Montréal à l’insectarium, ils n’ont pas de papillons de Sibérie ». Il essaie d’aller chercher des choses uniques, dont les papillons qui vivent à 4,000 mètres d’altitude au Tadjikistan. Le Tadjikistan est entre l’Afghanistan et le Kyrgyzstan. Il m’a fallu trois voyages à ma carte sur le mur pour recopier ces pays correctement. Un papillon c’est plus résistant qu’on pourrait le penser.

La petite à gauche tue la grosse à droite. D'après Pierre Bolduc, sa piqûre est dix fois plus douloureuse que celle d'une guêpe. L'insecte n'a pas d'ennemi naturel. Si vous tenez à vérifier... allez-y, je passe mon tour.

Le musée

L’Argus bleu est ouvert du 30 juin au 2 septembre 2012. Vous pouvez contacter le musée au  819 549-2059 ou au  pierre@museelargusbleu.com  Il y a évidemment l’option de leur site web www.museelargusbleu.com où l’on peut constater que le passage de Pierre Bolduc dans leur école a été on ne peut plus positif.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo