Ajoutez ce site comme page de démarrage

DANIEL LESSARD PUBLIE

Maggie, je l’ai !

Par: Joffre Grondin

Premier livre de Daniel Lessard; le dernier, pas sûr

Oui, oui, je l’ai, j’ai acheté le livre. Et rencontré son auteur, Daniel Lessard, lors du lancement de son livre, Maggie, chez Rose. La Rose des librairies évidemment, à Place Centre-Ville. Je vous entends demander comment Daniel Lessard est en trois dimensions. Voici. Il est grand, mince, de nobles cheveux blancs, détendu et très sympathique. Et la voix ?

La voix n’est pas comme à la télévision, étant donné qu’on n’est pas en ondes, mais c’est mieux parce qu’on a l’impression qu’une voix très connue vous parle comme on parle normalement à un ami.

 Le roman

Je ne parlerai pas de l’intrigue, mais de l’endroit où ça se passe, entre Saint-Benjamin et Cumberland. L’auteur indique d’ailleurs dans un court glossaire « Cabarlonne : Prononciation française de Cumberland ». Authentique. L’action se déroule dans un décor authentique. Les sources sont vérifiables. La petite église de Cumberland sur la photo de couverture avec le vieux pin plus que centenaire, vous pouvez la visiter. En passant par les jardins, vous arrivez exactement dans cet angle. Maggie ne sera pas là, mais ne vous inquiétez pas, vous pourrez la voir en lisant le livre.

Tout indique que l’auteur est parti du canevas de ses souvenirs d’enfance pour compléter le tableau avec des recherches, et qu’inspiration et talent ont fait le reste.

Je fouille un peu

Je viens d’avoir le livre, donc je furète un peu au hasard. La première phrase du chapitre 16 « Mi-avril, les alouettes grisollent dans les labours ». C’est prometteur ça. Et plus loin, au hasard, je vois « Les hirondelles virevoltent, piquent du nez, glissent en rase-mottes avant de s’élever au-dessus des arbres ». C’est exactement ça qu’elles font les hirondelles, surtout avant la pluie.

Soudain, quelque part, je vois « Jimmy Wintle et Joffre Nadeau… » Je savais qu’il avait existé un Joffre Lessard à Saint-Benjamin; cela explique qu’il ait dédicacé sans sourciller et que je n’ai pas eu à répéter mon nom… comme je l’ai fait si souvent.

C’est sûr que si vous êtes un Pierre, un Paul ou un Jacques, vous êtes habitués d’être partout. Si vous êtes un Polycarpe, un Abel, un Joffre, un Fidèle ou une Léocadie vous vous ramassez toujours nulle part. Bon, y’a peut-être les Fidèle sur le bord du chemin, mais enfin. Mon prénom est dans le livre. C’est merveilleux.

 Ah! les femmes

J’ai hâte de le lire, malheureusement je ne pourrai pas, car en le voyant, mon épouse l’a réquisitionné en disant que j’en avais beaucoup d’autres à finir. Elle a raison, mais…

 J’ai lu les deux  premiers chapitres. Je vous assure que je vais lire le reste.

Photo de l’auteur

Vous avez remarqué qu’il n’y a pas de photo de Daniel Lessard, l’auteur. À moins d’avoir été sur une autre planète dans les trente dernières années, vous connaissez son visage. Pour revoir ce visage que vous connaissez si bien, rendez-vous simplement sur son site, www.daniellessard.ca/ Il y a sa photo, d’autres photos d’époque, etc. Vous pouvez y laisser vos commentaires.

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo