Ajoutez ce site comme page de démarrage

LA BANQUE: une institution extraordinaire

Les banques voient loin

La terre, l'eau et le ciel, les banques ont le feu de tout avoir.

Fin 2010, on apprend par les médias que les banques Chinoises devront maintenant avoir 18,5 % de réserves pour l’argent prêté. Cela voulant dire que pour 185 dollars ou yuans ou autre monnaie en banque, les dites banques peuvent prêter ou investir 1,000 dollars ou yuans. Voulant dire que ces banques peuvent prêter 815 unités qu’elles n’ont pas … à intérêt. Dur pour un individu de s’imaginer qu’il pourrait prêter quelque chose qu’il ne possède pas à un autre et demander en plus des intérêts. Ils sont fous ces Chinois dirait Obélix. Pas du tout. Ils ne font que la même chose que toutes les banques du monde. La seule chose qui change est le pourcentage de réserve exigé par le pays. Trouver une banque qui garde plus de 20 % de réserves relèverait du miracle . On entend très peu parler des mécanismes gardés obscurs qui les régissent. Ce n’est pas gardé obscur par hasard.

Il y a des siècles que les banquiers ont compris que les gens ne retirent jamais leur argent en même temps. En fait, au début c’était de l’or qui était gardé. Le papier était simplement plus pratique. Le plastique l’est encore plus. Le plus gros achat de la vie du citoyen moyen est probablement sa maison. Vous ne verrez ni or, ni argent, ni probablement de papier monnaie. Chèques ou cartes de crédit seulement. Des chiffres qui changent de place dans différents comptes bancaires.  Où est cet argent? Nulle part. Elle n’existe pas, ou à peu près pas.

Comment en est-on arrivé là? L’habitude a créé une confiance dans les institutions bancaires et elles en ont profité. Les profits des banques sont extraordinaires. Il ne peut y en être autrement. Prêter à intérêt quelque chose que tu n’as pas, c’est payant. On jurerait que les banquiers en sont venus à conclure que le système fonctionne grâce à eux, alors qu’en fait, c’est à cause de leur rapacité qu’il fonctionne si mal. Vous et votre famille élargie allez travailler toute vos vies et ne gagnerez même pas à 25 ou 30 personnes pour des vies entières de travail ce que le président d’une banque gagne en une seule année. Que fait-il de si utile par rapport à vous?

Le système bancaire fonctionne non pas parce que c’est un bon système, mais parce que les citoyens lui accordent leur confiance. Même chose pour le gouvernement. Si les citoyens qui paient de l’impôt  – une personne sur deux au Canada – perdaient confiance dans la capacité de gérer du gouvernement et décidaient de ne plus payer d’impôt, le gouvernement s’écroulerait très rapidement.

Que faire? On va se creuser les méninges pour commencer et on trouvera bien quelque chose.

J’ai quand même pas sorti ça de ma tête. Voici quelques références que vous pourrez trouver dans une bibliothèque près de chez vous où ça ne vous coûtera rien et où ça ne rapportera à peu près rien aux auteurs évidemment, mais ça, c’est un autre dossier.

REQUINS, L’INSOUTENABLE VORACITÉ DES BANQUIERS, de Richard Langlois, préfacé par Yves Michaud, 1998, VLB Éditeur. Ben oui, c’est Québécois.

LA FACE CACHÉE DES BANQUES, d’Éric Laurent, 2009, Plon. Dix-sept autres volumes dans le même genre avant celui-ci.

TOUS RUINÉS DANS DIX ANS ? Dette publique: la dernière chance. Fayard 2009 Les titres des autres publications couvrent deux pages; ça attire l’attention.

LA BANQUE Comment Goldman Sachs dirige le monde, Marc Roche, 2010, Albin Michel. « la firme qui dirige le monde dans le plus grand secret…derrière une loi du silence …depuis 1868 », comme mentionné en introduction.

Il y a aussi un extraordinaire vidéo expliquant le fonctionnement des banques ici: http://www.pastequepasteque.com/comment-fonctionne-la-banque/

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]