Ajoutez ce site comme page de démarrage

La route Transcanadienne commence où ?

Kilomètre 0, St. John’s, Terre-Neuve. Photo : Rolland Bouffard Le 28 août 1996.

Par : Rolland Bouffard, collaboration spéciale

Les villes de St. John’s, Terre-Neuve et Victoria, Colombie-Britannique revendiquent toutes les deux le début de la route Transcanadienne. Kilomètre 0, ou Mile 0. La Transcanadienne est l’une des routes les plus longues traversant un seul pays, comparée à la route 1 qui fait le tour de l’Australie et de la route Transsibérienne en Russie.

Lors d’un voyage à St. John’s, Terre-Neuve, il y a quelques années, j’ai découvert cette pancarte installée devant l’hôtel de ville indiquant le commencement de la route Transcanadienne.

Distance kilométrage : Port aux Basques 905 Km, Toronto 3 141 Km, Ottawa 2 792 Km.

Un détail intéressant. Des affiches indiquent la distance et la direction de différentes villes. Par exemple, on indique que l’Irlande de l’autre côté de l’Atlantique sur le continent européen est à l’Est, à une distance de 3 200 kilomètres. À l’Ouest, Victoria, en Colombie-Britannique, du côté du Pacifique est, à une distance de 7 775 kilomètres. 

À l’autre bout du Canada.

Kilomètre 0 à Victoria, Colombie-Britannique. Photo : Rolland Bouffard

À Victoria, sur le bord du Pacifique, on retrouve aussi un panneau indiquant Kilomètre 0 ou Mile 0.

La question : Où est le point de départ de la route Transcanadienne ? On aurait tendance à croire que le pays s’est développé de l’Est vers l’Ouest. Donc, la Transcanadienne commencerait à Terre-Neuve…

Si l’on tient compte de l’histoire, et la date d’entrée dans la Confédération de chaque province, la Colombie-Britannique est entrée dans la Confédération en 1871, alors que Terre-Neuve-et-Labrador y adhère en 1949. On pourrait en conclure que la route Transcanadienne commence à Victoria, qui faisait partie de la Confédération avant St. John’s Terre-Neuve.

En fait, la route Transcanadienne est une série de routes provinciales reliées entre elles. La date d’ouverture est 1 962. 

Donc, les deux villes peuvent revendiquer le point de départ.

Il est fréquent que des gens se donnent comme défi de faire le trajet d’un bout à l’autre de la Route. Soit à pied, en vélo ou en auto.

Marathon

On se souvient du jeune Terry Fox qui, après avoir perdu la jambe droite en raison d’un cancer et remplacée par une prothèse, décide de traverser le Canada à la course afin de sensibiliser la population et d’amasser des fonds pour la recherche. Il amorce son Marathon de l’espoir à St. John’s, Terre-Neuve en avril 1980. Il relève le défi pendant 143 jours, alors qu’il doit s’arrêter, arrivé à Thunder Bay en Ontario. Il est forcé d’abandonner son Marathon de l’espoir, car le cancer s’est étendu à ses poumons.

Monument à Terry Fox à Victoria. Photo : Rolland Bouffard Le 27 avril 2018. 

Il décède un peu plus tard, avant son 23e anniversaire de naissance. Le Marathon de l’espoir a permis de récolter quelque 24 millions de dollars.

Le maire de Lévis

En juin 2013, avant de tenter de conquérir la mairie de Lévis, le chef du parti Force 10, Gilles Lehouillier, entame un périple de quelques milliers de kilomètres, à partir de la Traverse de Lévis, pour traverser le Canada en vélo. Il est accompagné de trois comparses. Le but est d’amasser des fonds pour la Maison de soins palliatifs du Littoral.

De Whistler, en Colombie-Britannique à Sainte-Hénédine en Beauce.

Le 31 mai 2011, Isabelle Plante qui habite à Whistler, entreprend un voyage de 5 000 kilomètres à bicyclette pour rejoindre Sainte-Hénédine, son village natal. Elle est accompagnée de son ami Jason Jodoin, originaire de Longueuil. Son père Roger Plante, notaire à Sainte-Marie, l’accompagne pour le trajet entre Longueuil et Sainte-Hénédine. L’objectif est d’amasser 5 000,00 $ pour 5 000 kilomètres au profit d’Opération Enfant Soleil. Le 31 juillet, après un parcours de 5 700 kilomètres, elle se présente à l’entrée du parc des Loisirs de Sainte-Hénédine.

Beauce Magazine avait publié deux articles à cette occasion. Cliquer sur les liens suivants.

BeauceMagazine 2011 08 02 : http://beaucemagazine.com/2011/08/02/une-randonnee-de-5000-km-pour-isabelle-plante/

BeauceMagazine 2011 07 16:   https://beaucemagazine.com/2011/07/16/un-defi-olympien-pour-une-henedinoise/

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo