Ajoutez ce site comme page de démarrage

Baisse importante de taxe scolaire le 1er juillet

Les députés de Beauce, Nord et Sud, Luc Provençal et Samuel Poulin.

Par Joffre Grondin

Le prochain compte de taxes sera réduit significativement. Afin de donner une plus grande marge de manœuvre financière aux citoyens et aux entreprises dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le gouvernement devance au 1er juillet 2020 la baisse du taux unique de la taxe scolaire. 

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, et le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, jugent que le devancement de la baisse des taxes scolaires sera bénéfique pour les citoyens de la Beauce.

Soyons concrets. Pour une maison dont l’évaluation est à 175 000 $, les citoyens de la Beauce payaient 338,79 $ de taxe scolaire; ils paieront maintenant 158,10 $ (en moyenne).

Détails de la réduction

Rappelons que le gouvernement avait déjà annoncé, dans le budget 2020-2021, une réduction additionnelle du fardeau fiscal des propriétaires fonciers de près 182 millions de dollars, atteignant ainsi les deux tiers de la baisse prévue. 

L’ajout de près de 173 millions de dollars permet aujourd’hui au gouvernement d’annoncer une uniformisation complète dès cette année. Ce qui portera la réduction du fardeau fiscal à 355 millions de dollars pour 2020-2021. 

Le taux de taxe scolaire applicable dans l’ensemble du Québec pour la période de juillet 2020 à juin 2021 sera donc fixé à 0,105 4 dollar par tranche de 100 dollars d’évaluation foncière uniformisée. 

En tout, la baisse de dernier et celle de cette année représentent 622 millions de dollars d’économie annuelle pour les contribuables. 

Les deux députés n’étaient pas peu fiers de la situation. 

« Après la bonification de l’Allocation famille, la réduction des frais pour le matériel scolaire et la baisse des tarifs de stationnement des établissements de santé à compter du 20 juin, nous remettons de nouveau de l’argent dans le portefeuille des Québécois. En Beauce, cette réduction de la taxe scolaire (de l’ordre de 53 % en moyenne) sera réalité à peine 18 mois après notre élection. Samuel et moi respectons ainsi, plus vite que prévu, notre engagement de la campagne électorale 2018 », s’est épanoui Luc Provençal. 

Samuel Poulin ajoute qu’il est « important de retourner de l’argent dans le portefeuille des familles et de nos aînés pour stimuler l’économie de notre région. La baisse des taxes scolaires est aussi un engagement respecté et certainement souhaité pour la population. Le devancement démontre que nous sommes près des préoccupations de nos gens. »

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo