Ajoutez ce site comme page de démarrage

La Sorcière de l’île Pozer : 3e saison

Le lancement de la 3e saison de La Sorcière de l’île Pozer s’est fait dans la joie, et a même comporté une présentation très vivante de quelques membres de la troupe pour les personnes présentes, dont les journalistes.

Par Joffre Grondin

 La pièce de théâtre historique, patrimoniale et mobile « La Sorcière de l’île Pozer » est de retour à Saint-Georges pour une troisième saison. Présentée pratiquement à guichets fermés depuis deux ans, on devrait dire à autobus fermés, car dans cette pièce très spéciale, ce n’est pas la scène qui se transforme, c’est la salle qui se déplace, en autobus, pour aller sur les scènes extérieures choisies. 

Guichets fermés, mais scènes ouvertes. Les participants, en d’autres lieux appelés spectateurs, se meuvent dans le temps et les espaces afin de revivre les faits marquants de l’histoire de Ville de Saint-Georges, quelquefois de façon amusante, à bord d’un circuit légendaire.

Harold et la Sorcière

Écrite et mise en scène par l’auteur Harold Gilbert, le personnage de la Sorcière est une invention, mais les faits présentés dans la pièce sont exacts; ce sont des personnages historiques qui sont mis en scène. Six lieux, plus de vingt personnages; la distribution compte 33 personnes, entre 10 et 86 ans. 

L’auteur a une fois encore légèrement remanié sa pièce, notamment en ajoutant cinq nouveaux personnages.

Harold Gilbert mentionne l’introduction d’une Polonaise pour souligner le fait que Saint-Georges a toujours été une terre d’accueil, un peu comme « un clin d’œil à ce qui se passe aujourd’hui ». 

 Prestation très convaincante. Faut voir le tout!

Et tout ce beau monde se doit de porter jupe, robe, habit, justaucorps, jaquette, basques et chapeau que diantre, ce qui fait qu’il serait, morbleu, fort mal avisé de passer sous silence les superbes costumes signés Julie- Dominique Rathier.

Depuis deux ans, près de 3 000 personnes ont assisté à La Sorcière de l’île Pozer. Et c’est loin d’être fini!

« La Sorcière » gagne en popularité, et ce, bien au-delà des limites de la ville et de la région. Si les visiteurs proviennent principalement de la Beauce et de Chaudière-Appalaches, plusieurs touristes de Québec, Sherbrooke et Montréal ont été témoins d’un pan de l’histoire des Georgiennes et Georgiens. 

De plus, il y a tellement d’informations concentrées dans ces six tableaux que cette année, certains y assisteront pour la troisième fois. Cette nouvelle mouture remaniée et améliorée les comblera pour sûr.

On y va !

La pièce — pour les 10 ans et plus seulement — sera présentée du 4 juillet au 11 août prochain. Les 36 représentations d’environ 2 h 30 auront lieu les jeudis et vendredis à 13 h et à 16 h, et les samedis et dimanches à 13 h.

Réservations

Il est possible de réserver vos billets pour la somme de 10 $ dès maintenant en appelant au Centre d’art et d’exposition au 418 226-2271, poste 2253, selon l’horaire de la bibliothèque Marie-Fitzbach : lundi : 12 h à 19 h ; mardi, mercredi, jeudi : 12 h à 20 h 30 ; vendredi : 12 h à 19 h; samedi et dimanche : 11 h à 17 h.

L’autobus part de la bibliothèque Marie-Fitzbach et peut accueillir 44 passagers à chacune des représentations. 

Les représentations ont lieu beau temps mauvais temps, et un document sera remis à chacun des participants.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo