Ajoutez ce site comme page de démarrage

LES 40 ANS DE CASIRA

Grégory Charles présente…

Par: Joffre Grondin

Marjorie Bourque, violoniste, en compagnie de Pierre Paré, responsable de projets et membre du C.A. de CASIRA, lors du déjeuner annuel et 40e anniversaire de l’organisme.

C’est grâce à une idée de grand-maman que les aficionados de musique pourront recevoir le spectacle de Gregory Charles, qui présente VIRTUOSE ORCHESTRA. Ce concert particulier sera au profit d’AMISTAD CASIRA, pour les enfants démunis du Guatemala. C’est madame Gaétane Gilbert qui a eu l’idée de contacter Gregory Charles.

Il est connu que l’artiste et homme d’affaires travaille beaucoup pour et avec les jeunes ; il faut dire aussi que Gaétane Gilbert est la grand-maman de la violoniste Marjorie Bourque, et que celle-ci joue avec Gregory Charles depuis quelques années. 

« Il a dit oui tout de suite », confie madame Gilbert avec le sourire. Il a consulté son agenda et a désigné la seule date disponible : le 9 décembre.

Grâce à l’idée appliquée de Gaétane (grand-maman) Gilbert, il y aura 700 personnes heureuses et comblées musicalement et émotivement à Saint-Georges, le 9 décembre.

Si le nom Marjorie Bourque ne vous est pas familier, il vous suffit de taper Marjorie Bourque, virtuose, dans un moteur de recherche, et vous serez rapidement à jour.

Devinez qui !

Financer CASIRA 

Remarquez dans les lignes précédentes le mot « virtuose ». Il n’est pas là pour rien. Nous en avons eu une impressionnante démonstration récemment lors du déjeuner annuel qui regroupait plus d’une centaine de bénévoles de CASIRA, qui célèbre cette année son 40e anniversaire.

CASIRA est l’acronyme du Centre Amitié de Solidarité Internationale de la Région des Appalaches est un organisme qui a pour mission d’appuyer des communautés défavorisées de pays en voie de développement.

Un mini-concert… plus qu’apprécié

Parmi les personnes présentes dans la salle se trouvaient Gaétane Gilbert, son conjoint de toujours Michel-Ange Bourque et leur petite-fille Marjorie  Bourque, qui a offert à l’assistance un mini-concert solo qui démontrait une impressionnante maîtrise du violon et exploitait une très large palette d’émotion, passant du sérieux au joyeux et du renversant au méditatif. La vie en rose, la danse espagnole de Manuel de Falla, Eidelweiss, Le parrain, une pièce apprise à 7 ans, Fantaisie russe, un bout du Boléro de Ravel, et même, pour finir, La danse à Saint-Dilon. 

Soulignons le naturel, la facilité et l’entregent avec lequel la jeune femme présentait ses pièces au public, tout en se déplaçant dans la salle. Un talent qui semble naturel chez elle, car « au conservatoire, on ne présentait pas nos pièces », révèle-t-elle.

Apprécié le mini-concert ? On se sentait honoré d’y avoir assisté. Et elle était seule. Imaginez ce que ce sera avec le groupe.

Le concert a lieu le dimanche 9 décembre, à 15 h, à l’église de Saint-Georges. Ce sera à guichet fermé, car dès le lundi 2 d’octobre, les 700 billets étaient vendus, sauf quatre.

 

Les projets associés

Nous avons parlé à Pierre Paré, responsable du projet de Palencia au Guatemala et également un des 12 membres du conseil d’administration de CASIRA.  Il précise que pour les projets « associés », le responsable va coordonner et « trouver les ressources financières, matérielles et humaines ». Les projets sont sérieux, quantifiés et solides.« L’organisme offre une intendance, un cadre financier » ; il offre une aide à l’organisation de chacun de projets. « Beaucoup de nos projets sont des infrastructures ». Et il se tisse des liens au cours du projet pour établir un suivi. Voyez le lien pour plus de détails. Qui sait, vous deviendrez peut-être bénévole à votre tour.

http://www.casira.org 

C’est beau l’image, mais quand vous entendez les sons que Marjorie produit avec son violon…

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo