Ajoutez ce site comme page de démarrage

Samuel Poulin est élu dans Beauce-Sud

Par: Joffre Grondin

Le nouveau député de Beauce-Sud, Samuel Poulin. Crédit photo : Yvon Thibodeau

Le candidat de la Coalition avenir Québec dans Beauce-Sud, Samuel Poulin, a facilement emporté la victoire aux élections provinciales de lundi soir 1er octobre, avec 62,69 % du vote populaire. Son plus proche adversaire, le député libéral sortant Paul Busque a obtenu 20,82 %. 

C’est donc 83,51 % du vote que se sont approprié le caquiste et le libéral. 

Élections Québec indiquait que le nouveau député Poulin a obtenu 20 934 des 33 395 bulletins valides, une majorité de 13 981 votes.

Des 48 992 électeurs inscrits, 69,09 % se sont prévalus de leur droit de vote. 

Les six autres concurrents ont dû se contenter de 16,49 % du total. 

Détails des résultats

Diane Vincent, de Québec solidaire, 1 934 voix (5,79 %); 

Guillaume Grondin du Parti québécois 1374 (4,11 %); 

Milan Jovanovic du Parti conservateur du Québec, 830 voix (2,49 %); 

Hans Mercier, du Parti 51, 700 voix (2,1 %); 

Cassandre Poulin, du Parti vert du Québec, 500 voix (1,5 %); 

Jean Paquet, du Citoyens au pouvoir de Québec, 170 voix (0,51 %).

Majorité impressionnante

Une majorité de 62,69 % du vote exprimé est impressionnante, et n’est pas arrivée très souvent dans l’histoire du comté dans le dernier demi-siècle. Il faut remonter à 1976 alors que Fabien Roy emportait une majorité de 11 573 voix, ce qui représentait 68,24 % des voix exprimés. Du jamais vu.

En 1985, Robert Dutil s’approchait de cette marque et raflait une majorité de 9 974, 66,12 % du vote. 

À l’élection suivante, en 1989, Robert Dutil se hissa à 69,78 %, une majorité de 13 301, surpassant ainsi le « record » de Fabien Roy.

On pourrait se laisser aller à interpréter ces chiffres élevés comme une sorte de marque de confiance, liée à des attentes, peut-être aussi à des insécurités face à des changements dans les structures de la société dont les directions ne sont pas très claires pour le citoyen : santé, immigration, etc.

On entendait souvent, au cours de la campagne électorale des commentaires spontanés tournant autour de « Il est jeune, il a l’air sincère, on va lui donner sa chance ». Les résultats de ce soir du 1er octobre l’ont confirmé.

Le peuple a parlé. Bonne chance jeune homme !

La Coalition avenir Québec formera donc le prochain gouvernement du Québec, et il sera majoritaire.

Qui vivra verra !

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo