Ajoutez ce site comme page de démarrage

Nouvelles expositions au Musée Marius-Barbeau

Le dernier printemps, œuvre de Johanne Maheux que vous pourrez découvrir au Musée Marius-Barbeau. Photo : Courtoisie

Deux vernissages auront lieu au Musée Marius-Barbeau de Saint-Joseph le dimanche 30 septembre à 13 h 30. Il s’agit de celle de Johanne Maheux, Il était une voie, et de celle de Paul Béliveau, intitulée Les Réminiscences.

Il était une voie de Johanne Maheux 

Œuvrant dans le domaine des arts depuis plus de 30 ans, l’artiste georgienne a présenté son travail en solo et en collectif dans plusieurs expositions et événements artistiques.

Dans cette exposition, Johanne Maheux propose cette fois un corpus d’œuvres s’inspirant de souvenirs de son enfance et touchant le sentiment d’appartenance rattaché à la voie ferrée qui maintenant, n’est plus. Une forme d’évocation de l’âme du chemin de fer et une façon de laisser une trace de ce qui fit un jour partie de notre histoire. 

En complément à cette exposition, l’artiste lance un appel à tous pour recueillir des artefacts, photos, documents et objets divers relatant l’histoire du chemin de fer. 

Vous pourrez découvrir le résultat dans une exposition ethnologique inédite au Musée Marius-Barbeau. 

Les Réminiscences de Paul Béliveau

Connu pour son œuvre en dessin, gravure et peinture, Paul Béliveau cumule plus de 130 expositions solos à travers le Canada, les États-Unis et l’Europe. Il a été à plusieurs reprises récipiendaire de prix en arts visuels et boursier du Conseil des Arts du Canada et du Ministère des Affaires culturelles du Québec. 

Dans Les Réminiscences vous découvrirez des œuvres issues de différentes séries (Capture, Autodafés, Autopsie, In Memoriam et Homo homini lupus est). 

Certains tableaux de la série Capture ont été faits spécialement pour l’exposition au Musée Marius-Barbeau et s’inspirent des inondations légendaires de la Beauce. 

Par l’emploi de citations historiques, artistiques et littéraires, la production de Paul Béliveau exprime toute la résistance de la mémoire, le désir de ne pas oublier, et invite à la réflexion. 

Les expositions se poursuivront jusqu’au 6 janvier 2019 au Musée Marius-Barbeau,139 Ste-Christine, à Saint-Joseph-de-Beauce. 

CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo