Ajoutez ce site comme page de démarrage

Prévisions budgétaires 2018-2019 de la CSBE

Par: Joffre Grondin

Le directeur du Service des finances, Patrick Beaudoin, le président de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, Charles-Henri Lecours, et le directeur général, Normand Lessard ont présenté les prévisions budgétaires 20018-2019.

La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) présentait, fin juin, ses prévisions budgétaires pour l’année 2018-2019, un budget équilibré de 222 669 696 $ : une augmentation de 4,3 % par rapport aux prévisions pour 2017-2018, et 5,6 % par rapport aux résultats de l’année 2016-2017 (donnée non disponible pour l’année 2017-2018).

La hausse des dépenses est à la fois due au réinvestissement gouvernemental dans le secteur de l’éducation, à l’augmentation du nombre d’élèves et aux augmentations de salaire prévues à la convention collective.

Du plus et du moins. 

Le budget 2018-2019 prévoit une augmentation de l’ordre de 5 M$ au poste Activités de soutien à l’enseignement et à la formation. On notera par contre une diminution de 2 M$ du budget consacré à la réfection des bâtiments. 

Plusieurs travaux ont en effet été réalisés au cours des dernières années à la CSBE et le ministère a accordé un budget moindre pour la prochaine année, en tenant compte de l’état de nos bâtiments.

Moins de taxation, plus de péréquation : même revenus

À la suite des récents changements dans la loi, le taux de la taxe scolaire sera ramené au niveau de la commission scolaire ayant le plus bas taux dans la région, soit celle des Navigateurs. Il sera donc de 22, 586 cents du 100 $ d’évaluation. En 2017-2018, il est de 35 cents du 100 $ dans notre commission scolaire, mais une subvention gouvernementale vient en réduire l’effet pour le contribuable. 

Dans les faits, les contribuables de la Beauce-Etchemin paieront pour la prochaine année 9 cents du 100 $ de moins en taxes qu’en 2017-2018. 

Cette baisse de taxes n’influence cependant pas les revenus de la commission scolaire, puisque les subventions de péréquation seront automatiquement augmentées dans les mêmes proportions.

Réinvestissement

Le président de la CSBE, M. Charles-Henri Lecours, se réjouit de voir des réinvestissements en éducation, surtout l’augmentation de 1,4 M$ accordée en vertu du Plan d’action numérique. « Notre commission scolaire est déjà à l’avant-garde dans ce domaine et grâce à cet argent, les écoles pourront se doter d’équipements qui aideront nos élèves à être encore mieux préparés pour tirer leur épingle du jeu dans le monde de demain », dit-il.

Cependant…

Il regrette cependant que le gouvernement ait pris la décision de conserver l’ensemble des surplus réalisés avec le transport scolaire alors qu’auparavant, on en laissait la moitié aux commissions scolaires. « L’ancienne façon de procéder était plus logique puisque 50 % du budget du transport provient de la taxe scolaire. De plus, elle incitait à une saine gestion puisque l’organisme gestionnaire avait un avantage à faire des surplus ».

3,82 % à l’administration

Quant au directeur général de la CSBE, M. Normand Lessard, rappelle que moins de 4 cents par dollar sont consacrées à l’administration, se réjouit de voir un réinvestissement en éducation et se dit confiant que les écoles feront les bons choix pour favoriser la réussite des élèves.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]