Ajoutez ce site comme page de démarrage

CULTURE ET PATRIMOINE

Hommage à une grande dame.

Par: Roger Carette, collaboration spéciale

Madame Thérèse Bisson, à Saint-Georges en 2006 lors de l’exposition de ses œuvres. Crédit photo : Claudette Pépin

À l’aube de ses 92 ans, Mme Thérèse Bisson, épouse de feu M. Roland Chabot, est décédée le 11 mai 2018. Elle laisse dans le deuil… Non, vous n’êtes pas en train de lire les avis de décès. Mais de qui parle-t-on, et qui était cette dame ? Et en quoi intéresserait-elle notre communauté ? C’est ce que nous avons appris de monsieur Roger Carette, que Beauce Magazine a rencontré.

Thérèse Bisson était une très grande artisane de courtepointe qui a cédé plusieurs de ses œuvres à la communauté georgienne et beauceronne, bref, à la municipalité, ce qui veut dire nous tous. 

Le don a été fait lors du passage à la mairie de Roger Carette, de 1994 à 2009. C’est pourquoi monsieur Carette a tenu à rendre hommage à madame Bisson, dans le texte qui est reproduit plus bas.

Un effet d’entraînement

En interview, l’ex-maire signale la valeur exceptionnelle de la collection sur les plans culturel, patrimonial et financier des œuvres cédées à la municipalité, et insiste sur l’effet d’entraînement sur d’autres mécènes du domaine culturo-patrimonial.

D’autres courtepointes de madame Bisson. Crédit photo : Claudette Pépin

Il mentionne l’artiste peintre franco-ontarien Robbert Fortin, né à Saint-Victor, qui, tout juste avant sa mort en 1998, a cédé pour conservation et exposition quelques dizaines de ses œuvres, « de belle valeur ». Il rappelle également que deux mécènes, pour le moment, encore anonymes, ont cédé gratuitement à la municipalité une importante partie de la « Pointe des Abénakis » qui leur appartenait.

Il y a aussi plusieurs autres donateurs-artisans(es), les Larochelle, Rhéaume, Morin, etc.

L’ex-maire dit espérer très fort que ces œuvres, maintenant propriétés de notre communauté, soient conservées jalousement par le Conseil Municipal et qu’elles soient occasionnellement exposées et promues.

Avec le maire actuel, et les Solange Thibodeau, Carole Paquet, Caroline Veilleux et toutes les personnes qui œuvrent dans les comités culturels à Ville de Saint-Georges, on serait porté à lui assurer que son vœu est exaucé. Les œuvres sont entre bonnes mains.

Que de talent et que de travail ! Crédit photo : Claudette Pépin

Voici le texte de monsieur Carette.

HOMMAGE À UNE GRANDE DAME

Roger Carette

Nous avons appris avec tristesse le décès de l’artisane Thérèse Bisson reconnue à travers le Canada pour ses œuvres de « courtepointe » d’inspiration patrimoniale.

Mme Bisson naquit à Saint-Luc (Dorchester) en 1926, elle a vécu à Sainte-Justine puis à Oshawa, en Ontario.

À l’observation de ce qui se passait à Saint-Georges en développement culturel et en promotion patrimoniale au début des années 2000, Madame a décidé de faire don à la municipalité d’un ensemble de près de 90 de ses œuvres de « courtepointe » ; c’était 2 006, l’année du 150e anniversaire de la création de notre municipalité;  elle était convaincue que la ville en prendrait « grand soin ».

Considérée comme troisième plus important trésor culturel de chez nous, juste après l’église de Saint-Georges (Ouest) et la statue équestre de Louis Jobin, la « Collection Thérèse Bisson » constitue pour les connaisseurs l’un des plus importants trésors culturo-patrimoniaux géorgiens aux côtés de deux autres grandes collections « Les œuvres de Robbert Fortin », et celles de « La Collection Héritage » ; cette dernière étant confiée à la municipalité pour conservation et promotion ; voilà cinq trésors inaliénables !

Celle-ci s’appelle « La cible ». Les dimensions ne sont pas précisées, mais ce n’est pas tout petit. Soulignons en passant que toutes les courtepointes sont entreposées à des conditions contrôlées pour les protéger au maximum du passage du temps. Crédit photo : Archives Ville de Saint-Georges

La « Collection Thérèse Bisson », comme les deux autres, sont et seront conservées avec grand soin par les autorités municipales qui sont conscientes que toute personne qui a déjà réalisé des choses pour le développement culturel de notre milieu a grand soin de la conservation et de la promotion de nos grandes propriétés culturelles patrimoniales.

Je souhaite que de temps à autre les responsables de la vie culturelle chez nous fassent exposition de nos trésors majeurs et d’autres pour que les plus jeunes sachent.

Madame Bisson, nous nous souvenons ; merci beaucoup.   

Roger Carette

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]