Ajoutez ce site comme page de démarrage

1,5 M$ à l’École d’entrepreneurship de Beauce

Paul Busque, député de Beauce-Sud, Isabelle LeBer, directrice générale de l’école d’Entrepreneurship de Beauce, et Martin Deschênes, président.

Une mesure du Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat (PAGE) lancé le 23 mars dernier par le gouvernement du Québec a permis d’allouer une aide financière de 1,5 million de dollars sur trois ans à l’École d’entrepreneurship de Beauce (EEB) pour un projet totalisant des investissements de plus de 2,5 millions de dollars.

Le soutien gouvernemental du PAGE provient du Programme d’aide à l’entrepreneuriat et vise à bonifier l’offre de services afin d’accélérer l’expérience en affaires des entrepreneurs.   

C’est le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, M. Paul Busque, qui en a fait l’annonce le 30 avril, au nom du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Stéphane Billette.

Buts du programme

L’aide vise à accroître l’accessibilité des programmes de l’EEB en réduisant l’apport financier des participants.

Il vise aussi à élargir la vocation de son centre de recherche afin de contribuer à la progression de tous les entrepreneurs du Québec, également d’améliorer ses programmes existants et de permettre l’élaboration de programmes intensifs et spécifiques, et finalement d’intensifier ses collaborations avec les milieux scolaires ainsi qu’avec les incubateurs et accélérateurs.

Rappelons que 40 personnes travaillent à l’École d’entrepreneurship de Beauce.

« L’investissement annoncé aujourd’hui permettra d’élargir les services offerts et de partager davantage l’expertise en matière d’entrepreneuriat avec les entrepreneurs de toutes les régions du Québec », a expliqué Paul Busque.

École unique au Québec, les finissants de l’EEB révèlent que l’école les a rendus plus performants, plus humains et en santé.

Par l’entremise de 34 mesures, le PAGE vise l’atteinte, d’ici 2022, de deux cibles ambitieuses et mobilisatrices :

– créer 125 000 nouvelles entreprises, soit 2 000 de plus en moyenne par année;

– compter 3 500 entreprises à forte croissance, soit une cinquantaine de plus en moyenne par année.

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]