Ajoutez ce site comme page de démarrage

Pôles régionaux d’innovation : La Nouvelle-Beauce dit non.

Le gouvernement du Québec annonçait le 7 février 2018 qu’il investirait 32 millions de dollars pour soutenir la création et la mise en œuvre de 18 pôles régionaux d’innovation et qu’un appel de projets était en cours. En réponse à cette annonce, les élus de la MRC de La Nouvelle-Beauce se sont positionnés contre le projet lors de la séance régulière du conseil tenue le 20 février dernier. 

En 2015, le gouvernement du Québec a coupé plus de 40 millions dans le financement du développement économique, menant ainsi à la réorganisation et la disparition de nombreux Centre local de développement (CLD) à travers toute la province. En Nouvelle-Beauce, c’est environ 50 % du budget en développement économique sur le territoire qui a été amputé.

À la suite des compressions budgétaires, la MRC de La Nouvelle-Beauce, désireuse de maintenir l’implication des gens d’affaires et de conserver l’expertise en place en matière de développement économique, confiait à Développement économique Nouvelle-Beauce (DENB), anciennement le CLD de La Nouvelle-Beauce, la responsabilité du développement économique sur son territoire.

Un dédoublement de structures

Puisque chacune des MRC du Québec est responsable du développement économique de sa région en plus de soutenir l’entrepreneuriat, les élus de La Nouvelle-Beauce considèrent la création des pôles régionaux d’innovation comme étant un dédoublement de structure.

« Le gouvernement du Québec qui nous proclame gouvernement de proximité, agit encore une fois sans conseiller les MRC, en voulant créer une nouvelle structure et nous démontre clairement une non-reconnaissance du développement économique faite par les MRC », affirme Gaétan Vachon, préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce.

Ainsi, la MRC de La Nouvelle-Beauce demande au gouvernement du Québec de reconnaître les MRC comme l’acteur principal de développement économique et de soutien à l’entrepreneuriat comme prévu dans la Loi sur les compétences municipales et ainsi de renoncer à la création de nouveaux pôles régionaux d’innovation.

Les élus souhaitent que l’enveloppe des 32 millions réservés à l’appel de projets pour la création de pôles régionaux d’innovation soit remise directement aux MRC afin qu’elles puissent sensibiliser et accompagner les entrepreneurs sur le plan de l’innovation.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]