Ajoutez ce site comme page de démarrage

CAFÉ-CONFÉRENCE

Contrer la maltraitance envers les aînés 

Un café-conférence gratuit sur le thème de la maltraitance envers les aînés aura lieu le mercredi 14 mars, à 18 h 30, à la salle Denise-Rodrigue du Centre culturel Marie-Fitzbach, à Saint-Georges. L’événement est organisé par le comité des résidents du CHSLD Richard-Busque et sera animé par Ninon Bourque, chef de programme milieu de vie et loisirs au CISSS de Chaudière- Appalaches. 

« Oser aborder le thème de la maltraitance collectivement nous permet de mieux comprendre sous quelles formes elle apparaît et comment elle peut être décelée », affirme Ninon Bourque.

Pourquoi parler de maltraitance ? 

La maltraitance est inacceptable. La définition du gouvernement du Québec s’appuie sur celle de la Déclaration de Toronto sur la prévention globale des mauvais traitements envers les aînés, de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en 2002, à laquelle a été ajoutée la notion d’intention :

« Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée. »

La conférencière Ninon Bourque sera à la salle Denise-Rodrigue du Centre culturel Marie-Fitzbach, le mercredi 14 mars, à 18 h 30

Le forum sur la maltraitance matérielle et financière des aînés, qui a eu lieu à Québec le 22 février dernier, révélait que pas moins de 33 % des appels reçus à la ligne téléphonique provinciale d’écoute et de référence spécialisée en matière de maltraitance envers les personnes aînées, Aide Abus Aînés, concernaient l’exploitation matérielle ou financière.

Dans 80 % des cas, cette forme de maltraitance est commise par un membre de la famille ou un proche.

Sujets qui seront abordés

Qu’en est-il de la maltraitance psychologique, physique, sexuelle, organisationnelle, de l’âgisme et de la violation des droits ? Quels sont les comportements et les indicateurs qui peuvent nous permettre de repérer ces différents types de maltraitance ? Quelle est notre responsabilité et quels sont les moyens à notre disposition pour nous aider lorsque nous en sommes témoins ou que nous les suspectons ?
« La maltraitance est un sujet délicat, mais constitue aussi un enjeu de société bien présent auquel nous devons collectivement réfléchir afin d’y être sensibilisés et de la dénoncer. Que nous soyons citoyens, aidants naturels ou parents d’un proche en hébergement, nous pouvons tous faire une différence pour mieux la contrer », conclut la conférencière Ninon Bourque.

St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo