Ajoutez ce site comme page de démarrage

Un léger déficit pour la CSBE 

Par: Joffre Grondin

Normand Lessard, directeur général de la CSBE, Charles-Henri Lecours, président et Patrick Beaudoin, directeur du Service des finances.

Les membres du conseil des commissaires ont adopté les états financiers de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) le 24 octobre 2017. Selon l’état des résultats au 30 juin 2017, les revenus de l’année ont été de 210 952 501 $ et les dépenses de 211 980 170 $ : donc un léger déficit de 1 027 669 $ pour l’exercice, soit un peu moins de 0,5 % du budget annuel. 

À la recommandation de l’auditeur indépendant des états financiers, la CSBE a mis de côté une réserve de 2 749 025 $ en prévision du règlement du recours collectif provincial sur les frais chargés aux parents.

Le déficit de 2016-2017 a été déduit du surplus accumulé de la commission scolaire, qui est maintenant de 17 586 146 $. Si on enlève la valeur des terrains et celle des provisions pour les avantages sociaux futurs de nos employés, il ne nous reste plus qu’un surplus disponible de 1 386 853 $, ce qui représente 0,65 % du budget annuel de la CSBE.

Budget à la hausse

L’augmentation du budget est de 9,2 M$, soit 4,47 % du budget total. En plus du recours collectif, cette hausse est principalement due à l’indexation des salaires, à l’augmentation de la clientèle (300 à 350 élèves de plus) et aux mesures de réinvestissement en éducation. Ces dernières ont totalisé 2,5 M$, dont 2,1 M$ pour la mesure de soutien à l’enseignement Partir du bon pied. 

Guylaine Leclerc, VG du Québec

Fait à noter, c’est la vérificatrice générale du Québec qui agit comme auditeur indépendant des états financiers pour l’année 2016-2017, et il en sera de même pour 2017-2018. Il ne s’agit pas d’une initiative qui découle d’une situation particulière de notre commission scolaire, mais plutôt d’une procédure normale de vérification de la part de l’organisme provincial.

La vérificatrice écrit dans son rapport que « les états financiers présentent fidèlement, dans tous leurs aspects significatifs, la situation financière de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemins… » ce qui a fait dire « on en est très très fier » au directeur général Normand Lessard, exprimant aussi l’opinion du président Charles-Henri Lecours et du directeur du Service des finances Patrick Beaudoin.

Des réinvestissements qui font du bien 

Le président de la CSBE, M. Charles-Henri Lecours, se réjouit des réinvestissements en services aux élèves que l’on peut constater à la commission scolaire. Il estime par ailleurs que les états financiers démontrent une saine gestion des fonds publics. « Il y a, bien sûr, une hausse du budget, mais si on excepte l’augmentation des salaires, sur laquelle nous n’avons pas de prise, la hausse est principalement due à une augmentation du nombre d’élèves et à l’ajout de services. Ce sont là de bonnes raisons », dit-il.

En 2016-2017, les dépenses administratives représentent 3,62 % du budget, alors qu’elles étaient à 3,83 % l’année précédente. Petite plonge de 0,21 % ce qui représente 108 428 $ « Pour chaque dollar dépensé par la commission scolaire, plus de 96 cents vont en services directs aux élèves », note Normand Lessard.

Investissements dans les immeubles en 2016-2017 

Voici quelques exemples des 112 projets d’une valeur de 12 509 541 $ : 

1— Agrandissement de l’école primaire l’Éveil : 1 913 000 $
2—  Réfection des fenêtres, de l’enveloppe extérieure, des salles de toilettes, des
revêtements de plancher aux écoles l’Astrale et la Source : 1 620 000 $
3—  Réfection de la toiture à la polyvalente Benoît-Vachon et au CFP Cimic : 1 500 000 $
4—  Réfection des portes, des fenêtres, de la toiture — École Kennebec : 1 082 877 $
Pour l’année 2017-2018
Quelques projets parmi les plus importants des investissements de 15 198 323 $ :
1—  Remplacer les boîtes de fin de course, des valves, des contrôles — polyvalente Benoît-Vachon : 1 500 000 $
2—  Remplacer les fenêtres, les portes extérieures, les revêtements de plancher, etc. – Édifice Beaudoin : 1 000 000 $
3—  Remplacer la fournaise à huile par des puits géothermiques, ajout de climatisation et mise à niveau du système de ventilation — polyvalente Bélanger : 900 000 $

CarteDanaki
St-Côme
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]