Ajoutez ce site comme page de démarrage

LA SORCIÈRE DE L’ÎLE POZER 

Au cœur de l’histoire de Saint-Georges 

Par: Joffre Grondin

La Sorcière de l’île Pozer aborde diverses légendes urbaines dans lesquelles on y retrouve des pans de l’histoire de Saint-Georges. On reconnait, à gauche, l’auteur Harold Gilbert.

Le projet était dans la marmite depuis 10 ans à feu doux. Il fallait du temps pour que la potion soit à point. Le tout est maintenant terminé, il ne vous reste  qu’à déguster : la potion de la sorcière de l’île Pozer est prête. Du 6 juillet au 13 août, 648 personnes auront la chance d’assister, ou de participer à « une pièce de théâtre en pièces détachées », en 6 endroits différents de Saint-Georges. Cela demande des explications.

Les voici.

Le Service des loisirs et de la culture de Ville de Saint-Georges présente sa nouvelle activité culturelle de l’été. La Sorcière de l’île Pozer, un voyage au cœur de l’histoire, avec un peu de légendaire ajouté pour donner du piquant à la potion. Il s’agit de faire un trajet en minibus (18 passagers) qui mènera les visiteurs dans 6 lieux qui ont marqué l’histoire de Saint-Georges.

La sorcière de l’île Pozer, personnage inventé par le metteur en scène, fait le lien entre les lieux et les 17 personnages qu’elle introduit.  Ils feront découvrir au visiteur de façon théâtrale le développement de Saint-Georges, de façon amusante, interactive et instructive.

Soyons clairs, les faits sont exacts, mais ils sont un peu agrémentés, ce qui est ajouté ne l’est que pour rendre les choses agréables et intéressantes pour les visiteurs. Par exemple, « on rend la sorcière (jouée par Doris McCollough) responsable de tout ce qui est arrivé à Saint-Georges », révèle l’auteur Harold Gilbert.

Le maestro!

En effet, la mise en scène et l’écriture ont été confiées à M. Harold Gilbert. « Harold a écrit encore mieux que ce à quoi on s’attendait », a tranché Carole Paquet avec son exubérance habituelle. Une scène présentée par deux talentueuses artistes lors de la conférence de presse justifie totalement l’affirmation de la directrice du Service des loisirs et de la culture. Il s’agissait de montrer un pan de l’histoire de la ville montrant une discussion animée entre une notable du secteur ouest et une du secteur est, qui illustrait la rivalité qui existait.

Dans le feu de l’action, une discussion animée entre une notable du secteur ouest et une du secteur est. Photo: gracieuseté.

Mentionnons en passant que les costumes conçus par Dominique Ratier sont presque des œuvres d’art. Le concept d’une sorcière sans balai, qui porte une robe de mariée, est assez audacieux.

Serez-vous dans les 648 ?

Il a fallu de la patience, mais le projet est rendu possible grâce au soutien du ministère de la Culture et des Communications qui a investi 16 000 $. Cela peut expliquer pourquoi chaque visiteur ne paiera que 5 $, ce qui est, avouons-le, très peu pour un « spectacle » de presque deux heures.

Réservation et paiement obligatoires

Les billets seront en vente au centre culturel Marie-Fitzbach au coût de 5 $ ce qui inclut le déplacement à bord d’un autobus sur les 6 lieux où seront présentés les six actes. Le circuit est d’une durée qui varie entre 90 et 120 minutes.

Cependant, vous devez réserver et payer votre billet 24 heures à l’avance, au 3e étage du centre culturel.

Si vous ne voulez pas prendre de chance, faites-le dès maintenant. Infos : 418 226-2271.

Horaire des représentations

Notez que l’horaire est de jour, parce que le spectacle vise les vacanciers, du jeudi 6 juillet au dimanche 13 août 2017.

Pour ces six semaines, l’horaire sera le jeudi 13 h ; le vendredi 13 h et 16 h ; le samedi 13 h et 16 h, et le dimanche à 13 h.

St-Côme
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]