Ajoutez ce site comme page de démarrage

Et le Lilas d’argent 2017 va à…

Par: Joffre Grondin

Lawrence Létourneau, qu’on a décrit comme un « généreux donateur », Micheline Frenette représentante du député Paul Busque, le gagnant 2017 du Lilas d’argent, Paul Baillargeon, Christian Saint-Pierre, président du Musée des lilas, et le maire Claude Morin. Nous regrettons de ne pouvoir inclure l’odeur du lilas sur la photo. Utilisez votre nezmagination !

Il y avait énormément d’activités au centre-ville de Saint-Georges ce 4 juin 2017, Funfest, balle, les sculpteurs de Beauce-art et sur l’Île, la Fête des parfums. Le beau temps était au rendez-vous, à part quelques gouttes qui se sont faufilées parmi les nombreux exposants et visiteurs au cours de la journée, mais qui, aidées par une petite brise, ont contribué à réjouir les nez fins et moins fins. Omniprésente fragrance des 750 lilas ! 

Toujours est-il qu’à la fin de cette journée odorante, musicale et visuellement satisfaisante, le lilas d’argent était une fois encore décerné, avec en plus cette année, un concours de photo, « Les lilas vous ont à l’œil ».

Concours d’abord !

Le concours « Les lilas vous ont à l’œil » demandait évidemment une photo de lilas, et devait avoir été capté sur l’île Pozer ou le parc Veilleux. Un des juges, le président du club de photo Claude Gagné, confiait que le choix ne serait pas facile. Il ne l’a pas été, mais il faillait une gagnante et c’est Suzie Larivière qui a remporté le prix. Une chaise confectionnée par l’ébéniste Yvan Viau, reproduction d’un modèle classique et très apprécié, probablement avec variations personnelles de l’ébéniste.

À gauche, Yvan Viau le constructeur de la berceuse, à droite, Suzie Larivière, dont la photo gagnante lui vaut la berceuse, et à l’extrême droite, quelqu’un qui a encore l’âge de se faire bercer dans le prix gagné par sa maman. La photo gagnante est celle au centre du montage sur la droite.

Le lilas d’argent c’est…

Comme l’a précisé le président du Musée des lilas Christian Saint-Pierre, le prix est une « reconnaissance pour quelqu’un qui a contribué au niveau de l’embellissement de la ville d’une façon ou d’une autre », pas nécessairement par l’argent, mais par son implication, a-t-il ajouté.

En décrivant le gagnant, sans le nommer, les mots « visionnaire, instigateur de projets, Beauce Art, Centre ville, Rendez-vous à la rivière, musée des lilas, musée extérieur vivant » mettaient sur la piste de l’architecte Paul Baillargeon, le gagnant.

Discours

Dans son discours de remerciement, monsieur Baillargeon a tracé un portrait assez précis de l’idée de départ, la conception, la structuration, le développement et la réalisation du Musée des lilas jusqu’à aujourd’hui, avec un coup d’œil sur le futur, notamment pour passer des 750 lilas actuels à 1 000 lilas et plus, ce qui en ferait le plus grand au monde.

Lilas et sculptures en cours ont inspiré le maire Morin à lancer « on a des endroits extraordinaires qui font vendre notre ville ». Il fallait évidemment rappeler que malgré tous les efforts, rien ne pourrait se réaliser sans les commanditaires et les nombreux bénévoles, ce que le vice-président Guy-Paul Côté n’a pas manqué de faire.

Il ne faudrait pas oublier Michel Laflamme responsable pour créer une ambiance particulière en répartissant de nombreux musiciens aux styles variés sur le site. La présence des spectateurs aux différents endroits confirme l’appréciation du public pour la formule.

PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
SHSartigan
CarteVetementsSevigny

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]