Ajoutez ce site comme page de démarrage

Vandalisme à l’arboretum

Par: Joffre Grondin

Ce n’est pas le même angle, mais le même arbre

Les restes d’un des plus beaux lilas de l’Arboretum, planté tout petit il y a plus de 20 ans, et qui allait bientôt être en fleur, ont été découvert cette deuxième semaine de mai. Il ne reste que les troncs principaux, coupés à plus d’un mètre du sol. Ce qui exclut les castors. Vous avez bien lu, il ne restait que les troncs principaux, comme le montre la photo ; pas de branches sur le sol. 

Les indices pointeraient plutôt vers un bipède muni d’une scie, car les coupes sont nettes. Le vandale a emporté toutes les branches, probablement dans un camion ou une remorque, car un arbre de de 25 pieds a développé pas mal de branches en vingt ans.

L’arbre faisait parti d’un aménagement très bien conçu, formant un cercle, et qui comportait plusieurs sortes d’arbres et d’arbustes, spécialement disposés pour former écran à tous les niveaux, et isoler le parc du bruit et de la vue.

Hasard ou planification ?

L’agression sur cet arbre particulier ne semble pas le fruit du hasard. Selon monsieur Bergeron de la Ville, le vandalisme, « normalement c’est le jeu du hasard » d’une personne peut-être frustrée. Ce n’est pas le cas avec ce lilas. C’est planifié, un peu comme si le lilas lui bloquait la vue. On ne voit pas vraiment d’autres raisons pour le moment.

Peut-on faire quelque chose avec les branches ? Christian Saint-Pierre, président du Musée des lilas, et des Serres Champagne répond que non, « à moins que quelqu’un ne soit très bon en bouture ».

Action

Quoique monsieur Saint-Pierre assure que le lilas pourrait reprendre – avec le temps – M. Bergeron informe que pour « redonner le plus rapidement le rendu visuel » la Ville va « trouver auprès des fournisseurs un lilas de calibre » pour remplacer. On parle d’un lilas de 6 pieds.

Le cercle d’aménagement de ce micro secteur a pris un sérieux coup. Heureusement, les dégâts peuvent être réparés.

Ville de Saint-Georges a déposé une plainte à la Sûreté du Québec de la MRC de Beauce-Sartigan. « Notre ville s’enorgueillit d’embellir son milieu de vie et ses parcs afin d’en faire bénéficier toute la population. Il va sans dire que nous déplorons et dénonçons cet acte de vandalisme. Nous demandons d’ailleurs aux personnes, qui auraient été témoins de ce geste, de communiquer le plus tôt possible avec la Sûreté du Québec au 418 228-5531 », a insisté le maire de Ville de Saint-Georges Claude Morin.

Les dollars

Ajoutons que les centaines de dollars nécessaire pour réparer le méfait viendront des poches des contribuables, qui n’avaient vraiment pas besoin de ça.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo