Ajoutez ce site comme page de démarrage

UN HUBERT REEVES BEAUCERON

Claude-André Faucher-Giguère scrute la formation des galaxies.

Claude-André Faucher-Giguère, astrophysicien originaire de Sainte-Aurélie.

Un ancien étudiant de sciences de la nature du Cégep Beauce-Appalaches, Claude-André Faucher-Giguère, est maintenant professeur d’astronomie à l’Université Northwestern en banlieue de Chicago. Il est également un des auteurs d’un livre collaboratif (Gas Accretion onto Galaxies) portant sur la formation des galaxies qui sera publié en 2017.

Il a partagé le travail avec 14 autres sommités mondiales de l’astrophysique. Permettons-nous un moment de fierté collective.

Le projet a été initié par un astronome du Space Telescope Science Institute (STScI) de Baltimore, un centre d’opération de la NASA responsable du programme scientifique des télescopes spatiaux Hubble et James Webb. Les coauteurs sont des chercheurs universitaires provenant de neuf pays.

L’ouvrage porte sur la diffusion des gaz dans les galaxies, principalement la Voie lactée, et le rôle que ces gaz jouent dans la formation des étoiles et l’évolution des galaxies.

C’est l’amour de la science, mais on est loin du roman d’amour.

En plus d’enseigner, Claude-André Faucher-Giguère dirige un groupe de travail sur la formation des galaxies à l’Université Northwestern. Il considère que mieux comprendre la formation des galaxies fournira les clefs pour résoudre quelques-unes des plus importantes interrogations de l’astrophysique moderne, dont l’origine de l’Univers, la composition de la matière sombre et la formation des étoiles et des trous noirs.

Parcours impressionnant

Après ses études collégiales au Cégep Beauce-Appalaches, le jeune homme de Sainte-Aurélie a obtenu un baccalauréat en Mathématiques et Physique à l’Université McGill. Il a terminé avec distinction des études en astrophysique à la célèbre Université Harvard, recevant même, au printemps 2010, le prix Éric R. Keto pour avoir présenté la meilleure thèse de doctorat en astrophysique théorique.

À sa sortie de Harvard, Claude-André Faucher-Giguère a reçu des offres alléchantes de la NASA, de l’Université Princeton et de l’Institut de physique théorique de Santa Barbara. Il a préféré se diriger vers l’Université Berkeley en Californie où il a effectué des recherches postdoctorales jusqu’à ce qu’il prenne la direction de Northwestern.  Il a donné des conférences dans plusieurs pays, dont l’Allemagne, la France, l’Australie, la Suisse, l’Italie, le Japon et l’Inde, en plus de rédiger des articles pour différentes publications scientifiques.

La passion de Claude-André Faucher-Giguère pour l’astronomie remonte à son tout jeune âge. Il avouait, après avoir complété son doctorat, que son premier cours d’astrophysique avec l’enseignant du Cégep Beauce-Appalaches, Louis Asselin, avait contribué à augmenter son intérêt pour la discipline. Signe qu’il n’oublie pas ses origines, son curriculum vitae rempli d’honneurs reçus à McGill et Harvard laisse quand même une place aux Médailles du Gouverneur général qu’il a obtenues au Cégep et à la Polyvalente des Abénaquis.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]