Ajoutez ce site comme page de démarrage

Service de sages-femmes dans Beauce-Sud

Paul Busque, député Beauce-Sud, Sandra Demontigny, sage-femme et responsable des sages-femmes, Claudine Lagueux, nouvelle maman ayant reçu les services des sages-femmes en Beauce, Brigitte Busque, présidente du conseil d’administration et Daniel Paré président-directeur général du CISSS de Chaudière-Appalaches.

C’est le député de Beauce-Sud, Paul Busque, qui a fait l’annonce, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, que le gouvernement du Québec étend les services de sages-femmes dans le secteur de l’Hôpital de Saint-Georges. 

« Les services de sages-femmes sont déjà implantés dans la région de la Chaudière-Appalaches depuis plus de 20 ans, et ce, en partenariat avec l’Hôtel-Dieu de Lévis et la Maison de naissance Mimosa. Dorénavant, des sages-femmes seront rattachées au service de l’Hôpital de Saint-Georges. Elles pourront donc accompagner des femmes vivant sur ce territoire pour leur suivi de grossesse de même que pour leur accouchement, qu’il soit à domicile, à la maison de naissance ou à l’hôpital. L’extension des services de sages-femmes sur cette portion du territoire de la Beauce améliorera de façon importante l’accès aux soins et aux services de proximité pour la population », a déclaré monsieur Busque.

La ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse, madame Dominique Vien, avance que : « les services de sages-femmes représentent une option supplémentaire très appréciée des femmes enceintes dans notre région ».

1 sur 10 par des sages-femmes

Le ministère informe qu’on dénombre quelque 2 500 naissances chaque année dans la région de la Chaudière-Appalaches. Près de 250 suivis de grossesse complets ont été faits l’an dernier par les services de sages-femmes du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches.

Le CISSS offre un service personnalisé pour le suivi de grossesse, l’accouchement et le suivi postnatal, tant pour la mère que pour le nouveau-né, et ce, jusqu’à six semaines après la naissance. Avec l’amélioration de son offre de service, il pourra favoriser un meilleur accès, accompagnement, soutien et suivi souhaités par les familles du territoire.

Budget

Le ministère a prévu un budget récurrent de 391 250 $ pour l’embauche de 2,4 postes de sages-femmes en « équivalent temps complet » et le fonctionnement du service, offert depuis juillet dernier. Cette initiative s’inscrit dans les orientations de la Politique de périnatalité 2008-2018.

CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme
Raymond Vachon
SHSartigan

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo