Ajoutez ce site comme page de démarrage

Des créations d’Emma à trois biennales Internationales

L’œuvre sur papier « Abriter feuilles et racines » est une linogravure de 12 matrices avec chine collé, gaufrage et encre à l’huile créée en 2014 pour la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières 2015 dans le cadre du projet Ferme ta boîte, qui voyage actuellement en France. ©Emmanuelle Breton

L’œuvre sur papier « Abriter feuilles et racines » est une linogravure de 12 matrices avec chine collé, gaufrage et encre à l’huile créée en 2014 pour la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières 2015 dans le cadre du projet Ferme ta boîte, qui voyage actuellement en France. ©Emmanuelle Breton

Spécialiste dans la création d’œuvres de petites dimensions, Emmanuelle Breton, de Lac-Etchemin voit ses œuvres d’art présentées dans trois biennales Internationales : à Ville-Marie en Abitibi-Témiscamingue, à Trois-Rivières en Mauricie et à Nîmes, en France. 

Du 3 juin au 18 septembre dernier, l’artiste etcheminoise Emmanuelle Breton présentait les estampes « Ensemencer la sagesse » et « Propice à l’enracinement » à Galerie du Riftdans le cadre de la Biennale d’art miniature Internationale 2016 (BIAM) à Ville-Marie en Abitibi-Témiscamingue.

Un défi en boîte !

Le projet collectif Ferme ta boîte de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières (BIECTR) demandait à des artistes d’imprimer leur imaginaire ou leur interprétation de l’expression québécoise « ferme ta boîte » sur la forme dépliée d’une boîte en papier. Emmanuelle Breton a relevé le défi en créant deux œuvres-boîtes intitulées « Abriter feuilles et racines » pour représenter l’importance de nos racines, de nos valeurs et de la préservation de notre vaste territoire québécois qui nous permet de croître en santé et en sécurité.

On voyage

Exposées pour la première fois en 2015 à Trois-Rivières, les petites boîtes de plus de 400 artistes provenant de 23 pays sont à nouveau mises en valeur en France grâce à l’artiste Kikie Crêvecoeur, commissaire européenne du projet.

Des œuvres d’Emma sur un autre continent avec la 5e Biennale SUDestampe !

De cette façon, les œuvres d’Emmanuelle Breton, créées en 2014 pour le projet Ferme ta boîte de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières (BIECTR), sont maintenant présentées à la Médiathèque d’Uzès lors de la 5e édition de la Biennale SUDestampe de Nîmes en France du 8 novembre au 10 décembre 2016.

Vous la trouverez…

Le travail de l’artiste poursuit donc son expansion au-delà du Canada ; elle porte avec elle la fierté des gens d’ici dans ses œuvres miniatures grandement inspirées de la ruralité et de ses concitoyens qu’elle affectionne particulièrement.

Rappelons que les œuvres d’Emmanuelle Breton sont en montre en tout temps à la Galerie d’art Gruais-Grondin à Place de la Cité et que les bijoux créés avec des photographies des œuvres de l’artiste, sous la bannière d’Emma, sont également présents à l’année à la Galerie d’art Ni Vu Ni Cornu de Sainte-Anne-de-Beaupré ainsi qu’au Moulin La Lorraine de Lac-Etchemin.

N’oublions pas qu’Emmanuelle Breton est consultante en arts visuels et a aussi été juge à de nombreux symposiums.

SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo

120x600 ad code [Inner pages]