Ajoutez ce site comme page de démarrage

FESTIVAL DU FILM DE SAINT-SÉVERIN

La Chaudière visitera le festival

 

12efestival-st-severinLe festival du film de Saint-Séverin est heureux d’annoncer une douzième année d’un « cinéma qui nous regarde », unique en Chaudière-Appalaches, du 29 septembre au 2 octobre prochain. Et une première vient souligner cette édition : un mini festival de courts métrages au cours duquel sera notamment présenté le documentaire « Au fil de la rivière Chaudière », film qui complète les 2 publications précédemment parues.

Cette édition vous fait visiter États-Unis, Danemark,  France, Islande, Inde, Turquie, Chili, Cambodge avant de revenir à Montréal, puis les attrayantes régions de Vaudreuil, Thetford Mines pour revenir en Beauce où le Festival terminera son périple.

Au programme, vingt-sept oeuvres incluant documentaires, films de fiction, courts métrages, films d’animation, québécois ou étrangers, sans oublier les rencontres avec des réalisateurs qui accompagneront leur film, des découvertes de toutes sortes où il sera permis de débattre, critiquer, détester ou aimer. On peut consulter le programme complet et acheter ses billets directement sur www.festivalcineseverin.org

Odile Tremblay, l’invitée amie du Festival

Présente en 2015, elle récidive cette année. Journaliste culturelle au journal Le Devoir depuis vingt-cinq ans, elle s’occupe de la section cinéma du journal et couvre de nombreux festivals, dont celui de Cannes. Elle voit tous les grands films qui sortent chaque année et interviewe leurs auteurs. Elle rencontrera le public heureux de discuter avec elle du tout et du rien cinématographique.

Voir et rencontrer

logost-severinCertains accompagnent leur film. Hind Benchekroun et Sami Mermer de Callshop Istanbul, qui montre des centres d’appel comme liens affectifs entre migrants et pays natal ; Fonki, artiste de l’art urbain montréalais avec Retour aux sources, un artiste d’origine khmère à la rencontre du Cambodge d’aujourd’hui ; Michel Bélair, chroniqueur au journal Le Devoir et Les génies de la grotte Chauvet, qui montre les dessins et peintures d’une grotte vieille de 34 000 ans;  Sébastien Godron avec Scratch, sortir du ghetto quand on est Haïtien et rappeur ; Michka Saal avec Spoon, dans une prison du Texas, la parole d’un « lifer » transformée en poésie ; Martin Leclerc Le 186…..pour la mémoire, illustre le retour du fils de Félix Leclerc dans la maison de son père ; Mario Dufresne et Luc Lamarche, Le quartier d’où je viens, une compagnie minière et des familles déplacées, des souvenirs qui font mal;  et Linda Champagne, Simon Paquet et Jean Maheux avec Au fil de la rivière Chaudière, un hommage à la rivière Chaudière à travers les récits de ceux qui la racontent.

Le Festival soulignera également la sortie de MUTANTS, court métrage tourné en Beauce, du réalisateur d’origine beauceronne Alexandre Dostie et dont le premier rôle est tenu par Jo Delorey, un jeune concitoyen de Saint-Séverin. Ce film a déjà profité d’une visibilité au Festival de Cannes cette année et fait partie des films sélectionnés au Toronto International Film Festival (TIFF) 2016.

On donnera également une visibilité à plusieurs jeunes cinéastes qui ont réalisé un court métrage en 2015-2016.

Raymond Vachon
SHSartigan
CarteVetementsSevigny
PBeauceville
CarteDanaki
St-Côme

Chercher dans les archives

Chercher par date
Chercher par catégorie
Chercher avec Google

Galerie photo